Articles

Affichage des articles du novembre, 2014

Des courses, des russes, du cyber

Image
Trois thématiques qui se retrouvent en certaines circonstances en une seule de par l'évolution de la technologie présente sur les véhicules, et qui ressort de cette évolution nommée Internet des objets (concept un peu fourre-tout que j'explicite au sein d'un chapitre de mon ouvrage Cyberstratégies économiques et financières), dépassant déjà le concept d'électronique embarquée. Mais aussi par le truchement d'une implication plus poussée des investisseurs russes dans le sport automobile, débarrassé il est vrai de la gangue idéologique qui voulait sous l'Union Soviétique que l'on ne s'adonne pas à des sport bourgeois [1]. Rapide tout d'horizon.
L'analogie entre le monde automobile et celui de l'informatique est souvent de mise. Il est ainsi souvent évoqué la vitesse du processeur et de la mémoire vive, la puissance de la carte graphique (GPU) et de la nécessité de procéder à un entretien régulier du matériel (même s'il n'y a pas encore…

L'esprit français et la nuance : exemple de l'Ukraine (mais pas que...)

L'esprit français a été symbolisé récemment par deux entretiens que je tiens à vous faire partager. Par esprit français, il ne faut pas comprendre une aptitude propre à un peuple mais plutôt à une langue : il est moins question du gentilé dans ce cas de figure que d'une réflexion induite par la composition, l'organisation et l'imbrication de la réflexion par les mots, donc de la pensée. Un canadien, un algérien, un togolais, un cambodgien etc. qui emploie la langue française pour s'exprimer et pour exprimer une pensée sera un ambassadeur de la pensée française. Cela ne déconsidère en rien les autres pensées, anglo-saxonne, slave ou indienne par exemple, elle est juste preuve d'une altérité dans les modalités d'approche de la réflexion.
Et ce faisant, je tenais à vous faire partager deux beaux exemples de cette pensée qui se tient loin du manichéisme détestable et éloigné de la vraie pensée française : le premier de Jean-Robert Raviot, professeur de civilis…

Russie-Chine : à l'ombre de l'APEC, un renforcement des liens financiers

Image
Le  26ème sommet de l'APEC qui s'est tenu en la ville de Pékin les 10 et 11 novembre 2014 a réuni la majeure partie des puissances qui comptent dans le monde. Ce fut notoirement l'occasion d'une brève entrevue entre le président américain Obama et son homologue russe Poutine. Et la démonstration d'un acte de galanterie de la part de ce dernier envers la première dame de Chine, la chanteuse Peng Liyuan, censurée par la télévision chinoise de peur de laisser naître de perfides allusions.
Ce faisant, cette rencontre fut bien plus cruciale qu'une simple agape telle que le G8 (devenu G7 depuis l'exclusion de la Russie) car d'une part symbolisant la montée en puissance de cette zone devenue le moteur de l'économie mondiale (le FMI prévoyant 5,5 à 5,6% de croissance pour 2015 dans son dernier rapport [1] ) et d'autre part le lieu d'annonces remarquables pesant à la fois sur le monde géopolitique et sur la finance.
Dans ce second registre, mentionn…

La démocratie et le vote : pas si consubstantiels

Chers visiteurs, comme vous le savez, j'ai eu dans le champ de mes recherches à m'intéresser de près à la démocratie et à son rapport avec les outils numériques. Et d'en conclure non, le numérique ne sauvera en rien la démocratie.
Ce faisant, l'une des idées reçues est de penser que la démocratie et le droit de vote sont consubstantiels. C'est là une très grande erreur, et en dépit du martèlement quasi-doctrinal opéré chez les plus et moins jeunes, la vérité est qu'il n'est qu'une composante de celui-ci.
Idéalement, la démocratie présuppose que les gouvernés peuvent être les gouvernants. Or, dans les démocraties modernes, la représentativité annihile de facto et de jure cette possibilité puisqu'elle subit deux entraves majeures : la professionnalisation du corps politique (et son incidence visible, le cumul de mandats)la nécessité de disposer d'un  « trésor de guerre » pour emporter une élection d'importance (en France pour 2012, les plafond…