Articles

Affichage des articles du 2012

Stratégie virtuelle pour terminer 2012

Image
Chers visiteurs, comme les fêtes de fin d'année sont déjà sur nous et que certains souhaiteraient décompresser tout en continuant malgré tout à faire à faire tourner la matière grise, un petit panorama des simulations de stratégie vous est proposé :
Tout d'abord, et pour profiter des soldes actuelles, Revolution under Siege de chez les français d'AGEOD auquel j'avais consacré tout un article. Vous permettant de revivre les évènements de la guerre civile russe (1917-1923) et même les opérations annexes comme la guerre polono-russe (1919-1921) où la fougue du futur maréchal Toukhatchevski ne pourra l'emporter sur la détermination et le froid calcul du général Józef Piłsudski (il est vrai aidé de conseillers militaires étrangers, dont le futur général de Gaulle). Pourquoi évoquer à nouveau ce ludiciel sorti voici déjà deux ans? Premièrement parce qu'il demeure le seul représentant véritablement sérieux de sa catégorie sur ce créneau et sur ce (large) théâtre d…

L'Italie : la soeur latine délaissée de la France

Image
Un mot, un seul, résumant à lui seul l'incroyable effervescence italienne du XIXème siècle : Risorgimento. Soit résurrection en bon français. Le siècle qui donnera à l'Italie une existence politico-géographique d'un seul tenant. Une langue pour cimenter le tout et des figures de premier plan ayant embrasé les consciences européennes.
Quel kaléidoscope que cette virevoltante galerie de portraits. Que l'on juge : Camillo Cavour, Giuseppe Garibaldi, Giuseppe Verdi, Antonio Meucci, Giuseppe Mazzini, Alessandro Manzoni ou encore Vittorio Emanuele II di Savoia. Personnages haut en couleurs qui connaîtront des destinées diverses mais intimement liés à l'éveil puis la formation d'une Italie unifiée. La France ne sera par ailleurs jamais très loin d'elle et en dépit de la politique étrangère brouillonne de Napoléon III, l'entrevue de Plombières-les-Bains de juillet 1858 scellera le futur destin de l'Italie par l'appui français aux vues des patriotes tra…

Fantassins, seuls en première ligne : la Guerre du Nord enfin en français

Image
Chers visiteurs, comme vous le saviez, j'avais évoqué voici quelques années l'existence du film Слуга Государев ou Le serviteur du souverain. Un film russe sorti en 2007 et qui n'avait pas trouvé de distributeur en zone francophone. Ce temps est désormais révolu, à tout le moins pour ce métrage (encore que les productions de films d'origine d'Europe de l'Est semblent s'imposer de mieux en mieux dans les rayons). Une étrangeté malgré tout : le titre est devenu Fantassins, seuls en première ligne. Vraisemblablement dans un souci de frappe commerciale. Je suis malgré tout un peu dubitatif, ce n'est pas foncièrement mauvais mais ce n'est pas non plus foncièrement remarquable. Enfin passons...
Le doublage est de bonne qualité, malheureusement j'aurais apprécié que les voix en langue étrangère ne soient pas traduites mais sous-titrées. Certes les professionnels s'en tirent plus qu'honorablement et évitent l'écueil de se retrouver entre pe…

Lectures numériques cyber de fin d'année 2012

Image
Au sein d'un article précédent, j'avais évoqué les ouvrages numériques qui étaient susceptibles de trouver place dans la hotte du Père Noël (ou de Père Gel et Snegourotchka pour mes lecteurs russes).
Pour les possesseurs de tablettes qui ne pourrait bénéficier de ces ouvrages au format ePub ou PDF, il leur est toutefois possible de s'abreuver d'informations sur le sujet en parcourant les sites suivants (j'en profite pour remercier ceux qui ont relevé ces occurrences, amis ou alliés) :


The Russian underground economy has democratised cybercrimeRik Ferguson, Trend Micro's director of security research and communications, explains to Wired.co.uk that Russia's cybercrime market is "very much a well-established market". He says: "It's very mature. It's been in place for quite some time. There are people offering niche services, and every niche is catered for." Russia is one of the major centres of cybercrime, alongside other nation…

Cafés Stratégiques numéro vingt : entretien avec Patricia Allemonière, reporter de guerre

Image
Pour leur fin d'année, les Cafés Stratégiques invitent le 13 décembre Patricia Allemonière, Grand Reporter, chef du service Étranger-Défense de TF1 et LCI.
Après avoir été diplômée de Science Po Paris et avoir fait un troisième cycle de sociologie politique, j'ai commencé à faire des piges en presse écrite. Une période au cours de laquelle je suis restée un an au Point, comme pigiste permanente. Puis ce fût, très vite le service étranger à TF1 et un poste comme correspondante permanente à Jérusalem lors de la première Intifada 1987/88, guerre du Golf (la première) puis correspondante à Londres ; c'est l'époque des attentats de l'IRA, suivi par le scandale de la BCCE, la mort de Maxwell et des scandales de la couronne britannique, impôts, infidélités de Charles.... Retour en France en 1994, couverture des conflits en Bosnie, au Kosovo, en Algérie, au Rwanda, en République Démocratique du Congo, Iran, Afghanistan, Irak.....
Venez nombreux le jeudi décembr…

Une année 2012 confortant la place et l'intérêt de la cyberstratégie : les ouvrages à commander en cette fin d'année

Image
C'était il y a déjà un an, le 29 novembre 2011, un colloque organisé conjointement par l'Alliance GéoStratégique, le Centre de recherche des Écoles de Coëtquidan, la société de conseil en stratégie CEIS, la Revue défense nationale et Défense et sécurité internationale (DSI) avait consacré l'émergence de cette discipline en lui donnant une visibilité plus grand public. Roborée par la création de deux chaires : l'une à l'IHEDN et l'autre à l'École de Saint-Cyr. La cyberstratégie venait enfin de sortir de l'ombre et bénéficier d'une consécration parmi les plus hautes autorités. Sur le plan militaire et civil.
2012 fut aussi en toute logique dans le prolongement de cette dynamique une année très active sur le plan des publications. Et cet engouement ne devrait vraisemblablement pas faiblir les mois suivants.
Saluons ainsi la parution des ouvrages suivants qui comptent pour cette année puisque touchant de près ou de loin (mais jamais sans perdre de vue…

Alexandre : la bataille de la Néva, le début de la légende du Grand Prince de Novgorod

Image
Alexandre Nevski, véritable icône en Russie tant dans son aspect historique (vainqueur de la menace Teutonique) que religieux (Saint de l'Église orthodoxe) a pourtant été relativement discret dans la production cinématographique russe en dépit de sa grande popularité au sein de la population. Le film présent suscite d'autant plus la curiosité qu'il a trait à une partie relativement méconnue de la vie de ce prince chevalier.
Tout le monde en était resté à ce formidable métrage d'Eisenstein, Alexandre Nevski (1938), chef d'oeuvre artistique comme de propagande dont la notoriété dut non seulement beaucoup au réalisateur mais aussi à l'acteur Nikolaï Tcherkassov inspiré magistralement par le personnage. Là c'est Igor Kalyonov qui s'y colle à la réalisation pour cet Alexandre : la bataille de la Néva (Александр : Невская битва). Ici pas de novation technique particulière, tout est facturé classique. Trop même puisqu'un manque d'épique est perceptib…

I, Robot dans les rues de Moscou?

Image
Petite perle trouvée par l'allié Electrosphère avec ce court métrage très énigmatique comme très performant sur le plan des effets spéciaux.
Les amateurs de films de science-fiction remarqueront un certain coup de patte proche du film I, Robot mettant en scène Will Smith et dont l'oeuvre s'inspire pour partie des écrits d'Isaac Asimov (ne serait-ce que les trois lois de la robotique énoncées [1] ). Pour le reste, l'on appréciera les aspects de la vie Russe, qu'ils soient évidents comme la Place Rouge ou les voitures de police (des Lada 2106 me semble-t-il mais un spécialiste serait le bienvenu) mais plus subtils comme les gracieux motifs bleus dessinés sur le personnage principal rappelant ceux de la faïencerie des manufactures du pays.
Pour le reste, le descriptif (en anglais) indique ceci : Directed by Carl E. Rinsch, 'The Gift' Belongs to the "pararell Lines" Phillips Cinema campaning. Placed in Russia, The Gift is a Sci-Fi short with a s…

Le gaz de schiste, le nouvel ennemi de la Russie?

Image
Depuis quelques jours, l'extraction du gaz de schiste fait les gros titres de plusieurs journaux généralistes où l'on évoque sans retenue des lendemains qui chantent pour les États-Unis comme pour d'autres pays qui auraient de telles ressources sous leurs pieds.
Tout en réalité est parti d'une hypothèse de travail de l'AIE (Agence Internationale de l'Énergie). Laquelle ébauchait en son World Energy Outlook une possible montée en puissance de l'Amérique du Nord si la prospection et l'exploitation des ressources contenues dans le schiste se poursuivaient exponentiellement.  The WEO finds that the extraordinary growth in oil and natural gas output in the United States will mean a sea-change in global energy flows. In the New Policies Scenario, the WEO’s central scenario, the United States becomes a net exporter of natural gas by 2020 and is almost self-sufficient in energy, in net terms, by 2035. North America emerges as a net oil exporter, accelerati…

Auralux, la stratégie ludique minimaliste

Image
Depuis l'apparition des tablettes tactiles, ou plutôt depuis leur commercialisation à grande échelle, les applications ont été un mètre-étalon de l'intérêt des professionnels pour ce nouveau support (rappelons à ce propos que c'est bel et bien la firme française Archos qui a lancé le premier produit grand public en 2009 [1] ). À ce titre, tant les applications sous iOS que sous Android ne déméritent guère, que ce soit en terme de quantité que de qualité bien que cette dernière soit plus variable sur Android (tant il est vrai qu'Apple exerce un droit de regard confinant parfois à la censure).
Certaines applications ludiques sont remarquables et savent parfaitement employer à leur profit la limitation principale qui est l'absence native de clavier (même s'il est possible de nos jours pour certains appareils d'en raccorder un, et hop d'un coup on réinvente l'ordinateur). C'est le cas d'Auralux. Interface minimaliste, options l'étant tout a…