Articles

Affichage des articles du août, 2009

6 bougies pour la convention du e-commerce

Image
Déjà la 6ème édition pour ce grand messe du commerce électronique. On peut se féliciter de la régularité d'une telle manifestation qui atteste d'une reconnaissance établie du secteur d'activité.

Rendez-vous sur le site officiel qui a le bon goût d'être ergonomique et exhaustif: des qualités qui restent encore trop peu répandues au vu de certains sites informatifs tombant dans le fatras de données et/ou au cheminement virtuel rendu déplaisant par une architecture mal pensée.

Souhaitons que l'évènement qui se déroulera du 29 septembre au 1er octobre permettra de nouer de fructueuses collaborations et participera à l'extension des opportunités d'affaires alors que le marasme économique frappe aux portes.

La preuve par l'image

Image
Chers visiteurs,

Le texte ci-après est le compte-rendu d'une visite d'une exposition s'étant tenue dans la banlieue de Strasbourg voici bientôt un an. Le temps ne change rien à l'affaire ni au fond du problème pour peu que vous ayez l'esprit critique vis à vis du déferlement quotidien d'images (animées ou non) s'imposant à vous.

Où l'on découvre que l'on n'a aucunement attendu l'ère des retouches numériques pour bénéficier de trucages et falsifications particulièrement saisissants.

Il semblerait malheureusement que cette exposition se soit surtout cantonnée à l'espace germanophone, ce qui est fâcheux au vu de la qualité d'une telle démonstration. Cependant, il y a une certaine logique en ce sens que l'Allemagne eut le "privilège" d'avoir été le laboratoire de techniques de propagande des totalitarismes du XXème siècle. Du reste et dans la droite ligne de cet visée didactique, la démocratie elle-même au sein de cett…

Na zapad pour investisseurs Russes

Le 14 août, la rencontre entre Angela Merkel et Dmitri Medvedev à Sotchi fut l'occasion de redonner un souffle roboratif aux relations germano-russes et de l'axer vers un soutien aux partenariats stratégiques.
En ligne de mire, les nouvelles technologies présentées par les autorités Russes comme un moyen de diversifier leurs investissements et surtout éviter à moyen terme de ne dépendre que de la manne des ressources fossiles. Ainsi a été ébauchée la possibilité d'une entrée au sein du capital d'Infineon Technologies, le fondeur Allemand de semi-conducteurs dans le domaine de l'électronique embarquée pour automobiles, avec des percées dans d'autres domaines comme les puces sécurisant les documents administratifs. Le tout par l'entremise de JSFC Sistema ayant déjà une expérience dans les investissements liés aux télécommunications, notamment via la récente acquisition de Comstar / КОМСТАР – ОТС.
Dans la droite ligne des velléités régionales, l'Etat Fédé…

Sites communautaires sous pression... Russe?

Image
Article paru sur Agoravox le 10 août 2009
L’annonce se répand comme une traînée de poudre sur le net : la Russie (sous-entendu son gouvernement) serait derrière les dysfonctionnements récents de Twitter et de Facebook.
Bigre ! La raison d’un tel déchaînement de violence numérique ? La volonté de réduire au silence un certain Cyxymu, blogueur sympathisant Géorgien dont la page Livejournal semblerait aussi avoir fait les frais de cette attaque ciblée. Une culpabilité évidente... vraiment ?
Si effectivement la date (le 6 août) des faits rapportés correspondrait pratiquement au premier anniversaire du conflit russo-géorgien (le 7 août) il convient de rester mesuré quant au doigt accusateur tendu, non seulement vers l’origine territoriale supposée comme vers l’implication de structures officielles.
Cyxymu n’hésitant pas en effet à désigner du doigt les autorités Russes et leurs services secrets sur sa page Twitter.

Lâcher téléguidé de cyberpirates Russes ?
Deux précisions à la suite d’une t…

Passe d'armes entre conseils d'administration

Image
Je m'étais déjà étendu par le passé sur les atermoiements de Yahoo quant à sa stratégie chaotique pour pallier son déclin graduel ainsi que le risque imminent d'être isolé de toute évolution majeure au sein de l'univers du net en particulier et des TIC en général. Sans oublier de notifier que le cours de son action avait critiquement dévissé depuis la décision de la firme de Redmond de se retirer des négociations.
Il fallait bien se douter que le contexte actuel sous tension allait crisper encore plus les rivalités en période de crise systémique. Et là, nous pouvons même parler de tremblement de terre car pendant que Yahoo se décide enfin (!) à se marier avec Microsoft, c'est Apple qui vient de demander à un de ses administrateurs de quitter la table, un certain Eric Schmidt, PDG de... Google! Un mariage sans amour pour un divorce plein de rancoeur serait-on tenter de résumer.
La raison profonde de cet acte particulièrement belliqueux tient au principe que la présence…