Articles

Affichage des articles du avril, 2009

Etre sur la paille et avoir une poutre dans l'oeil

Selon une dépêche de Xinhuanet à la suite du récent sommet de Londres, appelé G20, il aurait été déclamé à la face du monde que les leaders des pays développés et des pays en voie de développement du G20 ont réaffirmé leur engagement jeudi pour combattre le protectionnisme et oeuvrer en faveur d'une conclusion ambitieuse des négociations commerciales mondiales du cycle de Doha... "Nous ne répèterons pas les erreurs historiques du protectionnisme des ères passées", ont déclaré les dirigeants dans un communiqué conjoint à l'issue du sommet d'une journée à Londres.
Louables intentions pourrait-on saluer si dans le même temps il n'apparaissait clairement que le système financier débridé trouvant sa source dans le credo libéral n'avait déjà pas lui même dans un passé pas uniquement récent provoqué de durables et préjudiciables crises internationales. En outre, notons une certaine hypocrisie manifeste : "Nous ne reviendrons pas sur le protectionnisme fina…

Sans maîtrise, la puissance n'est rien (merci M. Pirelli)

Aussi incroyable que cela pourrait paraître, l'augmentation continue de la puissance de nos appareils électroniques ne les rend pas forcément meilleurs.

En effet dans la multitude des arguments marketing avancés, ceux prêtant à critique sont au mieux succincts sur leur applicabilité en situation ordinaire ou tout simplement omis au profit de nouveautés plus hype mais à l'utilité moindre, voire anecdotique.

Le Figaro a produit un excellent article sur le sujet qui, espérons le, permettra de déciller bien des technophiles quant à de trop nombreux produits lancés en fanfare qui se révèlent décevants en pratique. Extrait choisi :
La course aux fonctions a transformé les téléphones mobiles en appareils à tout faire. Le point fort des nouveaux modèles de Samsung (4) et de LG, c'est l'appareil photo qui affiche une résolution de 8 mégapixels, l'équivalent des compacts actuels. On s'attend donc à obtenir une qualité comparable. En tout cas meilleure que celle des capte…

Les très riches heures de Charles V le Sage

Image
Chers visiteurs,
Alors que mon article sur Louis XI se trouve encore dans les colonnes de la modération d'Agoravox, je vous invite à prendre connaissance de la première partie de ce diptyque (peut-être appelé à grossir selon la réceptivité du prochain article) consacré aux grands rois de France. Charles V est une personnalité peu connue bien qu'essentielle dans l'Histoire de France qui sut remettre sur pied un royaume au bord de la falaise et prêt à se donner à l'Anglois.
Paradoxalement le citoyen lambda discerne mieux son bras armé, Du Guesclin, que la propre personne royale tant il est vrai que Charles n'était pas un guerrier accompli et qu'il préférait la paisibilité de sa bibliothèque personnelle à la roulette russe des batailles féodales.
Très incomplet je le reconnais, cet article peut stimuler j'ose l'espérer l'opportunité de vous inciter à vous plonger plus profondément dans l'étude ce roi si singulier par vos futures lectures.


Article…

Quand la Russie et le Bélarus musclent leur informatique

Image
Article paru sur Agoravox le 18 avril 2009
Dans la course aux performances technologiques, l’union entre les ingénieurs Russes et Biélorusses sur la quatrième génération d’un supercalculateur autochtone semble porter ses fruits en résolvant un à un les problèmes posés pour la nouvelle génération devant succéder au K-1000.

Le prochain « bébé » de ces recherches est réellement prometteur : un supercalculateur capable de traiter de 0,5 à 5 pétaflops soit au bas mot plus de 10 fois minimum la puissance du dernier superordinateur de troisième génération déjà en circulation.

Ces données absconses pour le néophytes se doivent d’être éclaircies : un pétaflop équivaut à un million de millards d’opérations en virgule flottante. Ce qui signifie qu’en une seconde, la machine sera capable de traiter 166 666 fois plus d’opérations que tous les êtres humains de la Terre réunis, et encore faudrait-il que ceux-ci soient capables de trouver le résultat de l’opération sans dépasser une seconde de réfle…

Jolie mais chère Alice

Image
Lorsque j'avais évoqué pour la dernière fois la demande en mariage du fournisseur Alice, c'était Numéricable qui semblait le plus prêt de lui mettre l'anneau.

C'était rapidement faire fi de Free, qui comme à son habitude bondit tel un diable de sa boîte pour opérer un coup dont il a le secret sur le marché des fournisseurs d'accès. Et doubler Numéricable, le mastodonte cablo-opérateur, ce qui demeure une réelle performance.

Seulement voilà, le coup semble s'être mué en coût, et fort indigeste semblerait-il. Aux 775 millions d'euros propres à l'acquisition, s'ajoutent les difficultés financières endémiques de l'ex-opérateur d'origine Italienne, soit pour l'année fiscale écoulée 94 millions d'euros grevant le bénéfice de la société Iliad.

Nul doute que la belle va devoir changer ses modalités de fonctionnement pour qu'elle ne soit pas à moyen terme délaissée par son nouveau prince charmant...