Articles

Affichage des articles du octobre, 2007

Sur les rives du Baltikum

Image
/!\CLIQUEZ SUR LA CARTE POUR L'AGRANDIR/!\

En prévision de mon voyage dans un mois pour la Baltique, je tiens à en profiter pour dresser un panorama (rapide rassurez-vous) de la région que l’on appelle les Pays Baltes (et pas Bas qui se trouve eux effectivement à des latitudes plus méridionales).

En liminaire, les Pays Baltes se composent de 3 Etats : la Lituanie (capitale Vilnius) ; la Lettonie (capitale Riga) ; l’Estonie (capitale Tallin).
Certains d’entre vous auront peut-être entendu parler de la Livonie (Livland en Allemand), elle désigne l’ancienne province qui englobait tous ces pays jusqu’en 1561, date où elle sera partagée entre les puissances belligérantes d’alors (Suède, Pologne, Russie et Danemark). Peut-être est-ce pour cette raison que l’on a tendance à opérer un (trop) rapide rapprochement entre ces trois entités étatiques. Or si des éléments les rapprochent comme la géographie où la Baltique est leur mer commune, d’autres les éloignent, comme la langue qui est balt…

Le livre de l'intranquillité entre l’Union Européenne et la Fédération de Russie

Image
C’est à Mafra (Portugal) que s’est déroulé le sommet UE – Russie où la question énergétique fut au cœur des débats, voire maelstrom.
Question épineuse s’il en est depuis les désagréments provoqués par la crise du gaz entre l’Ukraine et Russie qui menacèrent un temps les importations de plusieurs pays Européens fortement dépendants du gaz Russe tels que la Pologne, l’Allemagne ou encore la République Tchèque.
A un stade où le baril de brut est à 92 dollars, un record, nul doute que cette question énergétique va de devenir de plus en plus crispante (en août dernier, plusieurs spécialistes avaient fait remarquer que les importations Russes, en Allemagne principalement, étaient inférieures aux volumes prévus contractuellement). Pour information, la part du pétrole dans les exportations énergétiques Russes représente 53,7% ; avec l’envolée des prix actuelle, l’on peut facilement deviner les bénéfices substantiels réalisés chaque jour par le plus grand Etat du monde alors que les pays Euro…

Leclerc sur un nouveau front

Image
La grande distribution avance ses pions au sein de cette nouvelle branche de croissance que sont les nouvelles technologies, non plus comme autrefois en tant que simples distributeurs de produits tiers mais en tant qu’acteurs : ce qui est une réelle nouveauté !

Ainsi Darty lança voilà un an sa Dartybox, faisant de la société un opérateur de services en double/triple play. Mais dorénavant, la téléphonie mobile aiguise aussi les appétits de l’un des poids lourds du secteur, les centres Leclerc. Celui-ci ambitionne de devenir un MNVO, c'est-à-dire un opérateur de réseau mobile virtuel louant les infrastructures d’une société disposant déjà de moyens matériels conséquents, de sorte à vendre le service sous sa propre marque en limitant les coûts structurels.
Pourquoi ne pas penser qu’à l’avenir le groupe de distribution devienne un opérateur à part entière et non plus un simple locataire... ? A charge pour cette coopérative de faire ses preuves par un bon début en tant que MNVO.

Les su…

Internet, repaire naturel de la flibuste ou de l'émancipation artistique?

Image
Article paru sur Agoravox le 22 octobre 2007

La guerre est déclarée au piratage informatique! Une guerre de plus serai-je tenté d’ajouter avec lassitude… Poussés par les ayants droit, les pouvoirs publics ont acquiescé jusqu’à présent à la majorité de leurs revendications, fusse parfois au détriment de la logique la plus élémentaire consistant à se pencher sur la genèse du phénomène pour mieux le juguler. De fait, des pis-aller furent décidés par voie législative, ne résolvant que peu ou pas du tout le problème. Il semblerait hélas que cette politique stérile ne doive guère changer à l’avenir…

Récemment sur Agoravox, je m’étais franchement posé la question de la pertinence d’élargir la redevance pour copie privée (voire même son existence) perçue sur chaque CD, DVD ou autre support amovible acheté. A posteriori, j’avais regretté de ne pas avoir été plus au fond du problème. Par exemple : quid de la bien prompte assimilation copie privée/piratage par les sociétés perceptrices des droit…

Il n'est pas libre Free

Image
Une nouvelle un peu ubuesque vient de tomber sur 01Net : pour obtenir la fameuse licence 3G tant convoitée par Free, donnant la possibilité légale à ce fournisseur d’accès de devenir un opérateur de téléphonie mobile, ce dernier est sommé par le Ministère de la Culture de… lutter contre le piratage.

Deux questions s’imposent de suite :
* la lutte contre le piratage est-elle une condition sine qua non d’attribution de licence 3G ?
* le fait de proposer des services innovants rend-il tout opérateur suspect aux yeux des autorités [1] ?

Seul souci : Free était le seul à s’être montré intéressé par cette licence. De là, plus que la question du piratage invoquée un peu lestement, ne pourrait-on pas supputer de la part des pouvoirs publics une volonté de restreindre le marché de la téléphonie mobile à l'encontre d'un potentiel quatrième acteur ?
Bref, que l’ARCEP invoque ses inquiétudes quant au versement de la redevance tel qu’indiqué dans sa décision 2007-0862 (consultable au form…

La coopération Franco-Russe à l'ère de la cybercriminalité

Image
La semaine dernière, pendant quatre jours, policiers, gendarmes et représentants de grandes entreprises françaises, dont la Fédération bancaire française, ont rencontré leurs homologues russes dans le but de renforcer la coopération en matière de lutte contre la cybercriminalité. Christian Aghroum, le Commissaire divisionnaire, chef de l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC), explique les raisons de ce rapprochement nouveau entre les deux pays.

01Net : Quels étaient les objectifs concrets de cette rencontre ?
Christian Aghroum, chef de l'OCLCTIC : Les échanges ont permis de comparer nos méthodes de travail et nos législations, et de connaître nos besoins. Notre ambition est de progresser et de créer des relations pérennes. Aujourd'hui, nous partons de rien. La lutte contre la cybercriminalité est encore récente dans les relations entre les deux pays. Mais cela évolue. Depuis notre mission ef…

Les voyages en eaux troubles de Gulliver

Image
Le 3 octobre de cette année, Alex Türk, président de la CNIL, présenta ses préoccupations les plus urgentes devant la commission des lois du Sénat. L’une d’elle méritant notre intention particulière, bien qu’elle ne fasse pas grand bruit : l’affaire Swift !
Si la plupart des gens connaissent ce nom d’auteur Britannique à travers son œuvre la plus magistrale, Les voyages de Gulliver, en revanche très peu savent que c’est aussi l’acronyme désignant la Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication. Elle pourrait se définir succinctement comme une coopérative bancaire permettant d’effectuer des services financiers à distance.

Bien entendu, le réseau fut crypté dans l’intérêt des adhérents de cette coopérative avec comme point d’orgue le BIC (Bank Identifier Code) améliorant la rapidité des transactions.
Seul hic, cette traçabilité favorisa l’espionnage par la CIA de plusieurs millions d’opérations de par le monde: l'affaire ayant été éventée par la presse d'outre-At…

Quand deux mondes se rencontrent en la cathédrale de Strasbourg

Image
PARIS (AFP) - Le patriarche de Moscou Alexis II séjourne en France de mardi à jeudi, effectuant le premier voyage d'un patriarche orthodoxe russe dans un pays de tradition catholique depuis que Rome a rompu avec les Chrétiens d'Orient en 1054.

Il assistera mercredi à une messe à la cathédrale Notre-Dame de Paris et se rendra à l'église des Trois Saints docteurs (les saints Basile, Grégoire et Jean Chrysostome, ndlr ), rue Péclet dans le 15e arrondissement, qui est l'église cathédrale du diocèse de Chersonèse, lequel rélève de l'Eglise orthodoxe de Moscou.
La visite d'Alexis II, à l'invitation des catholiques français, représente surtout un pas important vers un rapprochement entre l'Eglise orthodoxe russe et l'Eglise catholique.
Le patriarche orthodoxe n'a d'ailleurs pas exclu "la possibilité d'une rencontre" avec le pape Benoît XVI, "peut-être pas dans un mois mais dans un an ou deux".

MOSCOU (RIA NOVOSTI) - Le patriarch…