Articles

Affichage des articles du septembre, 2018

Kalachnikov dégaine à son tour dans les électromobiles

Image
Mikhaïl Kalachnikov (1919-2013), ingénieur militaire de talent qui rêvait de construire des machines agricoles, n'en reviendrait peut-être pas de savoir que son nom porteur d'effroi ou d'espoir - selon le propriétaire du doigt sur la détente - pourrait désigner à  l'avenir une marque d'électromobile!

C'est ce qu'à tenu à révéler le fabricant d'armes lors du salon АРМИЯ-2018 (Army 2018) [1] en présentant un concept néo-rétro : la CV-1 basée sur la Izh 2125 Kombi [2]. L'ironie de l'Histoire est que l'Izh 2125 avait cessé d'être produite par AvtoVaz à Ijevsk dans les années 1990 suite aux réformes économiques pour laisser l'usine se reconvertir dans... les armes à feu!
Pour en revenir à la CV-1, sa fiche technique laisse entrevoir un potentiel que l'esthétique pataude masque remarquablement : 220 kw de puissance (soit 300 chevaux-vapeur) ; 350 kilomètres d'autonomie ; 0-100 km/h en 6 secondes. C'est assez succinct malheureu…

Principe de précaution : ce qui tue l'innovation et l'économie (et ce qui pourrait l'améliorer)

Image
« La vitesse tue ». Ce slogan répété à l'envie depuis des années par les pouvoirs publics et les associations de lutte contre la violence routière devient désormais inaudible de la même manière que les autorités soviétiques scandaient des aphorismes marxistes au crépuscule d'un régime soucieux de se rassurer sur lui même. La raison de cette surdité sélective par les principales cibles de cette assertion (non scientifique faut-il le préciser [1] ) repose sur un double constat.
Le premier : la lutte contre l'insécurité routière est monomaniaque. La vitesse semble obséder autrement plus les autorités que tout autre facteur tels que l'alcool, la prise de stupéfiants, la dégradation des infrastructures, la somnolence etc. Le second : la disproportion dans le déploiement des moyens par rapport à d'autres faits de délinquance ou de criminalité abordés quant à eux sous un angle bien plus laxiste.
Par dessus tout, il faut remonter à l'origine. Non pas des limitations d…