Articles

Affichage des articles du 2016

Histoire parallèle de l'informatique et de l'astronautique soviétiques

Image
Chers visiteurs,
Permettez-moi de vous offrir un modeste cadeau de Noël sous la forme d'un diaporama, fruit d'une conférence donnée au Consulat de Russie de Strasbourg en 2014. Celle-ci portait sur une thématique originale : l'histoire parallèle de l'informatique et de l'astronautique soviétiques où l'une bien que plus effacée que l'autre n'en démérita pas moins et rendit possible les succès des vols spatiaux. C'était aussi l'occasion rêvée de brosser une galerie de portraits tous aussi importants que leurs réalisations et dont le rôle ne fut pleinement révélé que ces dernières années.
Le propos peut paraître elliptique, il est cependant logique car le diaporama servit de support à la démonstration (un document Powerpoint n'est pas une aide textuelle destinée au conférencier mais bel et bien un appui à son exposé destiné au public), malgré tout il contient fort heureusement nombre d'indications à même de vous donner une idée des réalisa…

De galère en palais de Frank G. Slaughter

Image
Il est de ces ouvrages que l'on découvre par un heureux hasard et qui pour une raison difficilement dicible vous invite à communier avec le texte. De galère en palais est de ceux-ci.
Frank Gill Slaughter, né en 1908 et décédé en 2001 est un auteur américain prolifique dont le credo fut de populariser la science médicale à travers ses diverses oeuvres, non sans rechigner à produire quelques textes à trame biblique. Pourtant le présent roman, dont la version originale est The Mapmaker, apparaît comme singulier en listant sa longue bibliographie. Publié en 1957, le scénario débute au XVème siècle, et plus précisément à l'époque d'Henri, l'infant du Portugal dont la postérité lui accolera la qualité de navigateur (Henrique o Navegador). La mention de ce monarque du jeune État portugais (dont l'existence ne remonte qu'à 1128 et la bataille de Sao Mamede) est centrale car l'intrigue va se dérouler autour de l'activité d'icelui. Néanmoins bien qu'esse…

Un monde s'effondre, tout devient possible : 2016, une année charnière

Image
« Après le Brexit et cette élection, tout est désormais possible. Un monde s'effondre devant nos yeux. Un vertige ». Ainsi s'est exprimé Gérard Araud, ambassadeur de France aux États-Unis, sur son compte Twitter : un gazouilli consécutif à la victoire de Donald Trump lors des élections américaines qui suscita de très nombreuses réactions des deux côtés de l'Atlantique. Pourtant ce message à chaud, supprimé quelques heures après, ne manquait guère de justesse dans le propos.
Comment ne pas abonder en son sens au regard de ce que fut cette année 2016 et des nombreuses surprises électorales qu'elle revêtit? Sans s'étendre sur les évènements annexes, ayant eu des répercussions directes ou indirectes sur la décision des électeurs, il est perceptible qu'un mouvement de fond est en cours depuis plusieurs années avec des accalmies et des reprises soudaines. L'année 2016 est exceptionnelle à ce titre dans le sens où elle défia tous les pronostics, et pour tout dire…

Donald Trump, un futur président américain populiste pragmatique?

Image
Il y aurait volontiers à gloser sur la victoire du candidat républicain lors des dernières élections aux États-Unis. Nombre d'experts et de rédactions journalistiques ne se sont pas privés de le faire, avec même pour certains une sincère contrition pour avoir été si péremptoires durant toute cette campagne sans avoir jamais perçu la force et l'intensité de la vague populiste. L'aveuglement et le mépris antérieurs au dénouement par les urnes et l'hystérie postérieure à celui-ci ne manqueront pas de conforter l'existence d'une réelle déchirure entre le monde rêvé par certains et la réalité vécue par tous les autres. Tous les anathèmes ne suffiront à tordre la réalité : le populisme est une réaction à un ordre du monde qui ne fonctionne plus et qui n'emporte plus l'adhésion des masses. C'est un phénomène historique cyclique. Je renvoie mes lecteurs à l'écriture d'un billet circonstancié d'avril 2016 :  http://harrel-yannick.blogspot.fr/2016…

Snowden d'Oliver Stone

Image
Le réalisateur américain Oliver Stone s'est fait une spécialité de produire/réaliser des métrages lorgnant distinctement vers l'approche documentaire, ce qui n'a jamais manqué de susciter d'âpres réactions d'experts et d'historiens sur les thèmes abordés (JFK, W., Alexandre, Wall Street, Platoon etc.). L'émergence d'une génération née au sein de la révolution informatique ne pouvait manquer de l'intéresser, à l'instar de David Fincher et son The Social Network portraiturant Mark Zuckerberg.
Son choix se porta sur le souffleur d'alerte (whistleblower) américain Edward Snowden qui ébranla les autorités et institutions de son pays d'origine en 2013.
En dépit de son thème, celui d'un espion de la National Security Agency qui est pris de stupeur puis de remords par les pratiques opérées par l'institution, Snowden ne s'adresse pas qu'à un public d'ingénieurs informaticiens ou d'experts en cybersécurité. Il vise le gran…

Du vieux continent au continent des esprits vieux

Image
L'Europe, à défaut d'avoir été un petit cap unifié du continent asiatique, n'a pas manqué de marquer de son empreinte civilisationnelle l'ensemble du globe depuis son réveil au XIVème siècle (au sortir de la Grande Peste de 1347-1352). Pourtant, force est de constater qu'en ce début de XXIème siècle l'Europe est mal en point, faisant face à ce que le président de la Commission Européenne nomme un phénomène de polycrises. Émasculée, elle ne semble plus réagir face à la diversité des défis qui l'assaillent, à l'exception de ses marges que sont les îles Britanniques et l'Europe orientale.
L'un des points majeurs de cette déliquescence tient au vieillissement de la population, un phénomène majeur consécutif à l'épisode de croissance démographique ininterrompue pendant les décennies d'après-guerre.
Cette population âgée pèse désormais de plus en plus lourd sur de nombreux plans : celui du patrimoine ; celui du monde du travail ; celui du cha…

Entretien sur Sputnik quant au devenir du souffleur d'alerte Edward Snowden

Image
Chers visiteurs,
Je vous livre ci-joint le lien vers l'entretien audio réalisé pour le compte de la radio russe Sputnik qui m'a consulté, ainsi que l'historien Antoine Lefébure, sur le cas Snowden et ses chances d'être amnistié par le Président Obama. Une décision compliquée de par l'ampleur des révélations effectuées par l'ancien agent de la CIA puis de la NSA mais qui doit composer avec une certaine logique propre à l'Amérique. Car la réaction d'Edward Snowden, qu'on l'approuve ou qu'on la désapprouve, trouve sa substance dans l'esprit des premiers colons d'Amérique du Nord qui fuyaient la répression et la surveillance du pouvoir anglais. Cette persistance libertarienne est très ancrée dans une partie de la population.
Je vous laisse prendre connaissance du déroulé de l'entretien, cependant je tiens à insister sur mon propos qui est que c'est au peuple américain de se prononcer in fine sur la société dans laquelle ils en…

L'Homme Nu(mérique) de Dugain et Labbé : réflexion sur l'émergence d'une nouvelle société à terme

Image
Les représentants des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) comme ceux des autres géants numériques appelés NATU (Netflix, AirBnB, Twitter, Uber) sont désormais accueillis dans une majorité d'États comme des représentants officiels diplomatiques. Tant pour régler des différends fiscaux que pour inciter les dirigeants desdites sociétés à investir dans le pays. Songeons par exemple que si Apple avait été considéré comme un État en 2015, il serait devenu le 42ème pays le plus riche au monde de par ses revenus générés [1] [2].
Pour autant, ces entreprises ne sont pas que de simples entités produisant des concepts et/ou connectant les avatars d'individus, elles sont bien plus que cela. Les États étant corsetés par leurs dettes, désavoués par leurs administrés et alourdis par une administration incapable de se réformer, les géants du numérique tendent à se substituer à ceux-ci.
Fort de ce constat, l'ouvrage de Marc Dugain et de Christophe Labbé mérite une grande attentio…

Rouler à l'hydrogène : Pininfarina et GT Speed ouvrent les valves

Image
Chers visiteurs,
Dans mon ouvrage Automobiles 3.0, j'évoquais l'émergence de solutions plus écologiques pour les futurs déplacements. L'électromobile tenait une part conséquente dans mon panorama mais l'hydrogène, au travers la pile à combustible, n'était pas éludé pour autant. Principalement au travers de la première automobile de série fonctionnant sur ce principe : la Toyota Mirai [1] (de nombreux concepts furent ébauchés, sans lendemain industriel).
Comme souvent, l'évolution est descendante : les technologies les plus abouties sont intégrées dans les véhicules haut de gamme, voire de luxe, avant de se diffuser au fil des années vers les gammes inférieures.
C'est fort de ce constat qu'il est passionnant d'observer l'initiative du designer italien Pininfarina [2] avec l'appoint de l'expertise technique des helvètes de chez Green GT (dont on se souvient en France de leur Citroën Survolt) : après une présentation au salon de Genève 201…

Préparer l’avenir, affermir le présent : les choix de Vladimir Poutine

Image
10 août 2016 : Vladimir Poutine annonce que les services de renseignement russes ont déjoué plusieurs attentats ukrainiens, diligentés par les autorités de Kiev, en passe d'oeuvrer sur le sol de Crimée. L'annonce est d'autant plus inhabituelle que d'ordinaire ce type d'accusation est l'apanage du gouvernement ukrainien. Le ton solennel du président russe suivi de mouvements de troupes aux frontières ukrainiennes ont relancé une situation de crise qui tendait à s'appaiser, même relativement, dans la région.

12 août 2016 : Sergueï Ivanov, chef de la sécurité présidentielle et fidèle compagnon de Vladimir Poutine, est muté, à sa demande est-il bien précisé, aux questions d'environnement et de transports (sic). Il est remplacé par Anton Vaïno, ambitieux quadra et diplomate de métier, au même poste, et sur recommandation du partant est-il une nouvelle fois précisé.
Si le lien entre les deux évènements n'apparait pas clairement, il ne saurait pour autant…

L'architecture (des circuits) est un sport de combat

Image
La désaffection croissante au fil des années de la Formule 1 par le public amateur de compétitions automobiles tient à de multiples facteurs. Que ce soient la réglementation erratique, fluctuante y compris au sein d'une même saison, devenue absconse pour le béotien qui ne possèderait aucune base en droit et en ingénierie électro-dynamo-mécanique ; l'introduction massive de l'électronique embarquée, castrant les pilotes et aliènant une partie de leur libre arbitre durant la course ; le manque de suspense en raison d'une prédominance trop affirmée d'un constructeur sur tous les autres ; la primauté de l'enjeu sur le jeu où des pays sans passé ni culture du sport automobile accueillent des Grands Prix au détriment de vénérables icônes historiques sur la seule base du lucre à court terme. Tous ces éléments concourrent depuis de nombreuses années à une dégradation continue de cette discipline censée être le pinacle pour tout pilote ambitieux.
Le meilleur exemple pu…

D'Euromaïdan à la Crimée : la double surprise stratégique

Image
L’Ukraine est un pays européen singulier dont l’histoire se confond sur une très grande période avec celle de la Russie. Territoire souvent convoité par des puissances parfois éloignées géographiquement, il fut à la fois scythe, grec, russe, polono-lituanien, turc, génois, austro-hongrois et même pour un temps bref, allemand. La dissolution de l’Union Soviétique, si elle permit au pays de recouvrer son indépendance, libéra dans le même temps un conflit larvé avec la Russie, se cristallisant autour de la base de Sébastopol et la flotte de la Mer Noire en Crimée. Sur le plan interne, cette jeune nation fut sempiternellement tiraillée par des orientations contraires et une corruption endémique laissant le pouvoir aux intrigants et aux oligarques : les héros et héroïnes d’un jour pouvant se retrouver parias le lendemain.

Cette instabilité chronique ne facilita pas les échanges avec l’Union Européenne, l’OTAN ou la Russie. L’année 2014 se révéla décisive sur le plan intérieur…