Articles

Affichage des articles du août, 2014

Été 1914 : "Deux combats navals - 1914" de Claude Farrère et Paul Chack - Falklands [Le Fauteuil de Colbert]

Image
Nous nous étions quittés pour la première partie de la fiche de lecture de Deux combats navals sur une marque d'étonnement à propos de l'artillerie secondaire. Justement, Nicolas Mioque répondait très largement à mes questions dans une interview. Dans la seconde partie de cet entretien, il a été question des frégates et d'artillerie : quand la frégate moderne (du XVIIIe siècle) émergeait, avec deux ponts, et une première batterie bien au-dessus de l'eau, loin des paquets de mer, contrairement à la batterie basse (et la plus lourde) des trois ponts...
Revenons si vous le voulez bien à nos protagonistes de ce début de XXe siècle. Von Spee, le grand vainqueur de Coronel (1er novembre 1914) est coupé peu à peu de tous les réseaux. Nos deux auteurs nous relatent que le réseau cyber (sphère électromagnétique constituée des relais de TSF) des Allemands les abandonnent peu à peu, les Amériques étant plus favorables aux Anglais.

Mais dans ce registre, il est très intér…

Passage sur France Culture : Du mercenaire au hacker, les figures du guerrier moderne (4/4) - Les hackers : agents d’Etat ou activistes de l’ombre

Image
Chers visiteurs,
Voici bien longtemps que je ne me suis entretenu de cyberstratégie russe. C'est pourquoi je relaie mon intervention lors de l'émission Culturesmonde retransmise sur France Culture, et animée par François Delorme. J'en profite ce faisant pour remercier et féliciter toute l'équipe au sein et gravitant autour de l'émission qui a été d'un grand professionnalisme.
Outre mon propre apport, je vous recommande d'écouter avec attention les deux autres invités. Et notamment Frédérick Douzet, professeur à l'Institut Français de Géopolitique, spécialiste des États-Unis et présidente de la chaire Castex de Cyberstratégie.
Sur mon intervention, il semblerait effectivement que le cas ukrainien soit désormais une troisième variante de la cyberstratégie russe au côté du scénario estonien puis géorgien. Du reste, le côté faussement amateur et saturation de masse des précédentes cyberattaques fait désormais place à une stratégie plus ciblée et professio…

Été 1914 : "Deux combats navals - 1914" de Claude Farrère et Paul Chack - Coronel [Le Fauteuil de Colbert]

Image
Par cette fiche de lecture ce blog, véhicule du cyberespace de son auteur, évolue dans de nouvelles conditions. Pour ceux qui l'auront remarqué, le Fauteuil est désormais membre d'un nouveau webzine : EchoRadaЯ. Pour participer au premier dossier de ce nouveau webzine, ce blog va tenter de produire quelques billets sur l'état du monde (naval) en 1914.

Débutons bien et mal en nous intéressant à Deux combats navals (1925, éditions Flammarion, 3 francs 75) de Claude Farrère et Paul Chack. Nous commençons bien car nous allons évoquer la bataille navale de Coronel (1er novembre 1914). Nous commençons mal car elle ne s'est pas produite pendant "l'été" de l'hémisphère Nord. Dans l'autre hémispère, et particulièrement dans le décor de cette bataille, le soleil c'est comme à Brest : un concept.

N'agravons pas mon cas en ces temps troublés : nos deux auteurs ont eu une vie passionnante, si ce n'est plus. Sauf que Paul Chack, et nous y reviendron…

Été 1914 : une Entente qui écoute le monde ? [Lignes Stratégiques]

Image
Au début de l’été 14, un dispositif d’écoute à grande échelle est en place au sein des dispositifs sécuritaires des grandes puissances. Deux types d’écoutes sont mis en place : sur les communications filaires, principalement les câbles sous-marins, et sur les communications radioélectriques internationales. L’interconnexion croissante des pays, des médias et des opinions a changé la donne en termes de relations diplomatiques. Tout va plus vite  mais tous les esprits n’y sont pas préparés. Les ultimatums de l’été ont largement utilisé les envois de messages par des moyens de transmissions rapides et longue distance que les chancelleries ne maitrisent pas encore complètement à ce rythme inédit. On peut estimer que la machine s’emballe. L’enchaînement rapide des entrées dans le conflit, en raison des alliances, s’avère autant dû à une volonté d’en découdre, qu’à une diplomatie dépassée par la vitesse et la nature des télécommunications et des médias de son temps. Dans ce monde mondialisé…

Été 1914 : Le sacrifice des Normaliens [Cyberland]

Image
La proportion d'officiers tués pendant la première guerre mondiale dépasse celle des soldats de la troupe. Dans l'infanterie, là où l'on meurt le plus, un officier sur trois est tué au combat quand un homme de troupe sur quatre y perd la vie et moins de un sur dix dans toutes les autres armes...
L’École Normale Supérieure de la rue d'Ulm incarne à la fois l'engagement patriotique et la surmortalité des élites durant la Grande Guerre. Plus de la moitié des élèves des promotions 1910-1913 de l'ENS disparaît au combat. Cette proportion particulièrement élevée correspond à celle des officiers saint-cyriens morts pour la France durant la Grande Guerre qui, rappelons le, avaient tous choisi le métier des armes... L' ENS incarne l'engagement des intellectuels au combat au même titre que celui de l’École Polytechnique, de l’École Centrale, de Navale et de Saint-Cyr.
A la différence de Polytechnique et de Saint-Cyr, l'ENS n'est pas une écol…

Été 1914 : le rouleau compresseur russe, info ou intox?

Image