Articles

Affichage des articles du octobre, 2011

Sony Ericsson sans Ericsson

Image
Cela deviendra totalement acquis en 2012 : Sony Ericsson ne possèdera plus le statut de co-entreprise (ou joint-venture en anglois) mais de filiale mobile à 100% contrôlée par le géant Japonais Sony. Existante depuis octobre 2001, et fruit d'un rapprochement entre deux poids lourds du secteur des télécommunications, Sony et Ericsson avaient entrepris de collaborer intelligemment pour continuer à affronter la concurrence vorace dans le secteur du mobile. À peine fêtés les dix ans, voici que Sony ingère la co-entreprise... Le succès du très récent Xperia mélangeant téléphonie mobile et console de jeu (là où la défunte Nokia N-Gage ou pis la Tiger Telematics Gizmondo n'avaient su s'imposer malgré des qualités techniques attestées) incitant peut-être Sony à mettre le prix fort pour cette transaction.

Une décision qui bien que réaliste, Sony regroupant l'ensemble de ses filiales dans la téléphonie mobile, les tablettes graphiques, l'informatique grand public déplaît à l…

Café Stratégique numéro dix : Stratégies dans le cyberespace avec Charles Bwele

Image
À la suite de la sortie du deuxième cahier de l'Alliance GéoStratégique, et dans la continuité des cafés stratégiques, la parole est offerte à l'un des membres de l'Alliance de passage à Paris quant aux enjeux décrits dans l'ouvrage, secondé par d'autres alliés présents. Charles Bwele soulèvera et décryptera les problématiques majeures tout en répondant bien volontiers à vos interrogations sur ce sujet dont l'intérêt ne se dément pas parmi les spécialistes et le grand public.
Venez donc nombreux au Café le Concorde(239, boulevard Saint-Germain, Paris Vième, métro : Assemblée nationale) à 19h-21h, vous aurez également l'occasion de (re)découvrir plusieurs membres d'AGS.

Le Japon médiéval source d'inspiration vidéoludique

Image
Si le Japon fait tristement parler de lui depuis des scandales politico-financiers endémiques et plus encore depuis la catastrophique survenance du tsunami suivi du désastre écologique Fukushima, il réapparait néanmoins dans la sphère vidéoludique de manière imprévue mais appréciable.
Coup sur coup ce sont deux ludiciels qui ont marqué l'année 2011. Le premier est la reprise du premier succès de la série des Total Warque j'avais évoqué voici près d'un an lors d'une thématique amorcée par AGS. Shogun Total War fut en effet révolutionnaire en son temps puisqu'il intégrait non seulement un module stratégique (relativement basique toutefois)et un module tactique en temps réel. En 2000 une telle innovation fit l'effet d'un bouleversement au sein des logiciels de stratégie comme le fut en son temps Europa Universalis. Suivie par ailleurs d'une extension fort originale puisqu'elle permettait de simuler avec succès les tentatives Mongoles d'invasion de l…

Deux cyberfailles significatives de l'année 2011

Image
En fouillant voici peu dans mes archives, je dénichai deux éléments relatifs à des failles dans le domaine cyber qui ne furent pas sans conséquence lors de leur survenance.

La première au début de l'année, avec l'attaque ciblée envers cinq multinationales pétrolière et gazière par ce que l'on soupçonne être une filière de hackers Chinois. Les faits remontent à février 2011 et ont été révélés par l'éditeur d'antivirus MacAfee.
Le butin? Des documents confidentiels tant sur les infrastructures que sur les négociations en cours et passées. En somme des données stratégiques informationnelles qui ont été subtilisées, et sans nul doute, analysées à escient par les malandrins. D'autant que selon les recoupements opérés par MacAfee ces intrusions particulièrement intentionnées perduraient depuis deux années. Autre fait d'importance : ces attaques, toujours selon l'éditeur d'antivirus, n'auraient pas été aussi complexes que d'autres occurrences précéde…

La déification présomptueuse de Steve Jobs

Image
Steve Jobs a été un entrepreneur extrêmement lucide, doublé d'une intuition ayant souvent fait mouche. Il a contribué à l'essor de l'informatique domestique. Il a aussi érigé le système de management et de marketing Apple : une machinerie rodée, efficace et rentable. Qui par ailleurs incite nombre de jeunes cadres à lorgner vers cette société.

Cependant, et en dépit du concert de louanges adressés pendant et après la disparition de l'un des fondateurs (n'oublions pas l'autre Steve, Wozniak) de la firme à la pomme, peut-on pour autant laisser passer certains raccourcis si ce n'est affirmations fallacieuses?

La première d'entre elles serait que tout ce que tout touche Steve Jobs se serait commutée en or. Oui... en partie, mais n'excluant pas des flops réels.
Ainsi qui se souvient du four que fut l'Apple Lisa en 1983? Ou du NeXT Computer en 1987? Du Power Mac G4 Cube en 2000? Ou encore du Motorola ROKR E1 en 2005?
Cela ne saurait relativiser les s…

Une visite Chinoise qui embarrasse les Européens

Image
Article paru sur Alliance GéoStratégique le 17 octobre 2011
Si la Chine s'est faite remarquée récemment aux côtés de la Russie suite à son veto au Conseil de Sécurité, elle s'est aussi incrusté dans le sphère économique Européenne avec à-propos. Mal en point, la zone Euro est à la dérive, et malgré un fonds de stabilisation Européen créé en dépit des réticences de nombreux adeptes du laissez faire-laissez passer, force est de constater que l'état de la Grèce a été simplement stabilisé... pour quelques années ou pire mois. L'on observera en faisant le détail de ce fonds qu'il fait appel à un organisme extérieur : le Fonds Monétaire International [1]. Or toute ingérence n'est pas sans conséquence à terme, qu'elle soit le fait d'une institution internationale ou d'une entité nationale.

Pour en revenir à la venue en Europe de M. Wen Jiabao, Premier Ministre Chinois, l'on ne peut contester que sa venue aura eu un retentissement assez conséquent : I…

Veto sino-russe : un blocage géopolitique

Image
Article paru sur Alliance GéoStratégique le 6 octobre 2011
Courroux et incompréhension, telle est la teneur des titres journalistiques ce jeudi matin à l'annonce du double veto Chinois et Russe. Une stupeur laissant sourdre une forme de colère et qui renvoie à l'axe du mal, axis of evil, pourfendu en son temps par l'ancien Président des États-Unis, Georges W. Bush.
Ainsi comme le synthétise le service de presse de l'ONU :
Une résolution condamnant la répression et les violations des droits de l'homme par les autorités syriennes n'a pas été approuvée mardi par le Conseil de sécurité en raison du vote négatif de la Chine et de la Russie, deux membres permanents ayant un droit de veto [1].
Rappel technique préalable : le Conseil de Sécurité se compose de 15 membres, dont 5 membres membres permanents - Chine, États-Unis, Fédération de Russie, France et Royaume-Uni et 10 membres élus par l'Assemblée générale pour un mandat de deux ans... Les décisions sur les questi…

La guerre froide survit dans l'arène vidéoludique (bis)

Image
Je l'avais évoqué voici quelques semaines : la guerre froide semble avoir le vent en poupe pour les amateurs de stratégie vidéoludique. Doit-on y discerner un engouement pour une période où il était facile de repérer les bons des méchants ou du manque de charisme des ennemis d'aujourd'hui?

Toujours est-il que très prochainement sortira le dernier né du studio Français Eugen Systems [1], Wargame: European Escalation. Contrairement à leur succès précédent, R.U.S.E. qui faisait intervenir le paramètre de bluff afin de leurrer l'adversaire, WEE est lui basé sur un affrontement frontal, sans guère de subtilité mais tout en nerfs. Tout en remettant à l'honneur le moteur IRISZOOM autorisant de grossir le terrain de bataille de façon extrême et qui aurait bénéficié selon les développeurs d'améliorations substantielles. Précision préalable : le terrain d'affrontement des deux blocs sera circonscrit en Allemagne avec l'armement employé par les forces en présence d…