Articles

Affichage des articles du mars, 2010

L’ours Russe ne lâche rien à l’Obamania

Image
Chers visiteurs,

Il avait été écrit peu après la visite d'Obama à Moscou et sur la lancée de son succès populaire surtout perceptible à l'étranger, qu'une nouvelle ère des relations américano-russes était ouverte. Une déclamation très grandiloquente qui en dépit de certains rapprochements de vue (tels que les sanctions à l'encontre de l'Iran), ne doivent pas faire illusion. Ne serait-ce que parce que le rollback reste toujours une actualité, bien que plus feutrée, en matière de politique étrangère Américaine, atténué par les difficultés économiques actuelles mais néanmoins activé. D'autant que le bouclier anti-missile n'a pas été entièrement abandonné, pourtant un sérieux grief entre les deux Etats, mais uniquement démembré pour peut-être renaître... en Roumanie!

Le tandem Medvedev - Poutine garde le cap, ne baisse pas la garde et commence à récolter les dividendes de sa stratégie à l'égard des révolutions de couleur en les laissant s'essoufler et s&#…

Réouverture des horizons

Image
Chers visiteurs,

Un focus comme je me plais à l'opérer de temps à autre pour saluer la reprise d'un excellent blogue dynamique et prospectif.
L'auteur, se faisant appeler Malakine, ébauche et développe plusieurs analyses d'un fort beau gabarit. Economiques (en opérant une vulgarisation du protectionnisme, en braquant les projecteurs sur les économistes Frédéric Lordon et Jacques Sapir); Politiques (en exprimant une vision iconoclaste que l'on peut qualifier de souverainiste social); Culturelles (ouverture sur les affaires du monde, Européennes bien évidemment mais pas uniquement).  Le tout sans concession aucune et avec un souci réel de mise en perspective globale.

Je ne puis que vous inviter à vous y rendre, voire même à participer aux échanges le plus souvent de haute volée intellectuelle.

Son site

Le premier Président électronique Russe

Image
Dmitri Medvedev très souvent présenté à ses débuts et dans les magazines occidentaux comme une simple et falotte marionnette de l'ancien Président Vladimir Poutine assure de plus en plus sa présence et sa singularité à son poste actuel. De ses discours très léchés comme Россия, вперед! à ses admonestations aux gouverneurs en place, le ton Medvedev pour différent qu'il soit de son prédécesseur n'en constitue pas moins une certaine continuité dans la volonté de perpétuer le redressement Russe et de modernisation socio-économique.

L'une des facettes les plus intéressantes du personnage est son attachement au vecteur communicationnel, et prioritairement par le réseau Internet.
Le quotidien Le Figaro ne s'y étant pas trompé puisqu'il lui a consacré un article très révélateur, morceaux choisis :
Dmitri Medvedev a été pris dans la toile en octobre 2008, quand le site du Kremlin accueillit son vidéo-blog, où les visiteurs avaient la possibilité de laisser des commentaires…

Le coq Gaulois, mauvais produit d’exportation touristique ?

Image
Chers visiteurs,

Je dois admettre que ce billet Agoravoxien ne fait pas partie du meilleur cru. Rédigé très rapidement, il avait pour principale ambition de relativiser une étude concernant la place exécrable des Français dans le domaine touristique. Et surtout pointer du doigt un détail véritablement fâcheux : il ne fut aucunement possible de disposer des données brutes de l'enquête. Dommageable car médiatiser une enquête sans pour autant la publiciser apparait pour le moins paradoxal.

De fait, je vous enjoins surtout à vous rendre sur cet article de Krokodilo qui a le grand mérite de pousser plus loin la réflexion en reprenant les axes majeurs initialement ébauchés.

Article paru sur Agoravox le 13 juillet 2009
Les résultats d’une enquête effectuée par TNS-Infratest pour le compte du voyagiste Expedia ont rapidement fait le tour du net en provoquant des réactions aussi diverses que commentées à leur tour. Il en ressort une appréciation critique méritant effectivement quelques précis…

Mikhalkov et l'Europe : une vision décapante

Image
A l'occasion de la sortie du film 12 en France (version modernisée et localisée de 12 hommes en colère), le cinéaste Russe s'est fendu d'un entretien à Télérama aux réponses pour le moins directes.

L'entretien de Télérama dans son intégralité

Florilège :
Bien des peuples se demandent : « Comment vivre ? » et c'est logique. Mais la seule question qui a toujours intéressé les Russes, c'est : « Pour quoi vivre ? » Et ça explique toutes les incompréhensions et les malentendus qui peuvent exister entre nous et l'Occident...
L'Europe aurait dû accueillir cette Russie déboussolée, empêtrée dans les excès d'un capitalisme sauvage. Lui sourire, l'aider. Mais vous avez choisi de rester fidèles à d'autres amitiés. Pas sûr que vous ayez eu raison : vous allez voir comment Obama va traiter l'Europe, d'ici quelque temps...
Mes propos vont me rendre très impopulaire, je sais, mais enfin, vous autres, les Européens, vous êtes des peuples de vieux, assis …

Si tu veux la paix numérique, prépare la guerre numérique

Image
Les questions cyberstratégiques sont devenues de plus en plus prégnantes au fur et à mesure que les moins initiés à la réalité du cyberespace en sont venus à percevoir toutes les opportunités comme menaces afférentes.

Entreprises, particuliers et pouvoirs publics arrivent à grand peine, hormis quelques structures ad hoc, à percevoir et ébaucher la riposte à des menaces grandissantes et surtout dorénavant persistantes. C'est tout le mérite de Nicolas Arpagian, chargé de cours à l'université Paris X Nanterre et à l'IRIS, de vulgariser les cybermenaces au sein de son ouvrage : La cyberguerre : la guerre numérique a déjà commencé.
Pour alarmiste que soit le titre, il n'est cependant aucunement usurpé de par la gravité des armes virtuelles transitant sur les réseaux mondiaux comme par leur évolution continue. 
L'auteur a le bon goût de citer de nombreux exemples à l'appui de son argumentation à dessein d'asseoir son propos, quitte à pointer les défaillances et les…

С 8 Марта!

Image
En ce jour est célébré la journée internationale de la femme.

Il est singulier de constater que la signification est perçue radicalement différente selon que l'on se trouve dans un pays occidental ou un pays d'ex-obédience socialiste, et en particulier Russie, Biélorussie et Ukraine. En ces contrées, loin des revendications plus ou moins véhémentes de leurs conseurs occidentales, les femmes de l'Est apprécient au contraire que l'on fasse grand étalage de respect et galanterie à leur égard (bien que cela ne dispense pas non plus de telles attentions le reste de l'année, entendons-nous bien!).

Les mots les plus charmants comme les petits cadeaux ou gestes d'affection sont bien entendu les bienvenus en fonction de la situation et de la relation entretenue avec la personne bénéficiant d'un tel intérêt.

Ainsi dans le cas où vous seriez en relation d'affaires ou pour toute autre raison avec une représentante d'un pays de l'ex-Union Soviétique, n'omet…

Altermonde à Ekaterinbourg

Image
Chers visiteurs,

Je vous enjoins à lire cet article car bien que datant de presque un an, il conserve toute son actualité.

Dans la foulée je vous recommande l'intervention de Karine Hirn, directrice générale d'East Capital, s'étonnant au sein du quotidien Les Echos que l'on puisse refuser d'inclure la Russie au sein des pays à forte croissance (cf Nouriel Roubini dans son intervention au sein de la même gazette le 11 novembre) : les marchés ne sont pas d'accord avec le prétendu effacement de la Russie : le marché d'actions (indice RTS) a progressé de 120 % en euros depuis le début de l'année 2009, le chiffre le plus élevé parmi les économies BRIC... La suite ICI.

En vous souhaitant une bonne lecture.


Article paru sur Agoravox le 24 juin 2009
Ekaterinbourg (orthographiée aussi Iékaterinbourg) est une localité Russe sise au pied de la chaîne de l’Oural, fondée en 1723 et appelée de la sorte en hommage à la femme de Pierre le Grand, et future Tsarine, Catherine…

Medvedev célèbre à Paris l'année franco-russe 2010

Image
Dmitri Medvedev, Président de la Fédération de Russie, s'est déplacé ce jour à Paris pour y rencontrer son homologue Français et lancer officiellement l'année croisée franco-russe. Sa venue coïncidera comme l'on peut raisonnablement s'y attendre avec la signature ou la négociation de plusieurs contrats d'importance, comme la vente de 4 Mistral, l'entrée de GDF Suez au sein du projet Nord Stream ou le partenariat Alstom / TMH (Transmashholding).
Au même moment apprend-on que Renault va doubler les capacités de production de son usine Avtoframos de Moscou (soit une capacité de 160 000 véhicules/an).

L'occasion idéale m'est offerte de publier ici même cet article originellement paru le site de l'Alliance Géostratégique (dont on fête aujourd'hui le premier anniversaire) en décembre dernier, relatant comment l'actuel Président entend réorienter l'approche Russe des grandes questions stratégiques de son temps, notamment par le prisme de la commu…