Articles

Affichage des articles du février, 2009

Au diable Staline, vive les mariés!

Image
Répondant à l'appel pressant de M. Luc Besson, je me suis précipité récemment dans une salle de cinéma afin de faire repartir les chiffres de fréquentation des salles à la hausse (on me souffle dans l'oreillette que non finalement l'affluence est en hausse depuis un an selon le CNC, ah... M. Besson semblerait en être le dernier au courant). Quoiqu'il en soit pas pour visionner Taxi 4 (le masochisme ne faisant pas partie de mes inclinations personnelles) mais un film Roumain : Au diable Staline, vive les mariés!
Cette comédie prenant pour prétexte de départ la visite d'une équipe de tournage dans une zone industrielle construite sur le site d'un ancien village va dévier rapidement sur la vie de cette communauté au lendemain de la seconde guerre mondiale, en 1953 pour être exact. Même la lourde main soviétique semble encore loin des préoccupations de ce lieu où le mariage prochain d'Ana et Iancu mobilise l'intégralité des acteurs pour préparer les festiv…

La Renaissance allemande rayonne (de nouveau) à Strasbourg

Image
Chers visiteurs,

L'article présent est issu d'Agoravox et s'il peut apparaître quelque peu défraîchi, je m'en excuse par avance. Il n'en reste pas moins l'aspect culturel, à défaut d'actuel, de ce dernier. Du reste, de telles expositions sont encore en lice dans les musées d'Alsace et du Baden-Würtemberg.

Je vous enjoins à vous renseigner sur celles-ci pour prendre connaissance de l'incommensurable richesse de la renaissance ayant trouvé dans le sillon rhénan un terroir riche pour éclore en de multiples acteurs. A travers ce compte-rendu, veuillez prendre connaissance de quelques uns de ces maîtres graveurs.

Article paru sur Agoravox le 25 janvier 2008
Albrecht Dürer, Hans Baldung Grien et Lucas Cranach l’Ancien : trois personnages emblématiques de l’art pictural des XIVe et XVe siècles. Des maîtres incontestés dans leur domaine, emplissant leurs œuvres de touches étrangement modernes par leur audace artistique. C’est ce qui est permis d’être consta…

Et si Luc Besson était juriste?

Non je vous rassure il ne l'est pas (les vilaines langues prétendent qu'il serait en revanche un prolifique producteur de navets, mais passons), et c'est tant mieux au vu des inepties débitées récemment dans le quotidien Le Monde. La magie d'Internet (ce même medium que voudrait juguler le sieur Besson) permet notamment de savourer une réponse totalement ad hoc en la personne de Maître Eolas, en plus grande forme que jamais.
Son billet ICI.
Avec un passage emblématique sur la société de consommation : Car l'industrie du cinéma comme celle de la musique d'ailleurs, repose effectivement sur des comportements analogues à ceux des dealers : on crée un besoin pour hameçonner le client (bandes-annonce, matraquage publicitaire, clips alléchants sur toutes les chaînes visant le public cible) et quand il est accro, on l'oblige à payer pour l'assouvir (la place de cinéma à 10 euros, puis le DVD à 30 euros, le pay per view à 3 euros, sinon il y aura le passage à…

"Les Réprouvés" : histoire des derniers lansquenets d’Allemagne

Image
Chers visiteurs,

Ci-dessous une autre démonstration de ma volonté de diversifier mes apparitions sur Agoravox. Certes, la plupart de mes productions tournent autour de la Russie et des nouvelles technologies comme déjà évoqué, cependant y poussent ici et là quelques articles plus orientés culture générale.

Je n'irais pas jusqu'à oser prétendre que c'est ainsi que je me fais le plus plaisir vu que je n'écris que lorsqu'il y a matière à avoir un réel contentement (et à le partager) et non m'imposer une souffrance. Non la vérité c'est que j'aime "souffler" avec ce genre de billet pour éviter un cloisonnement monomaniaque, et qui plus est j'apprends énormément de par mes recherches sur les thèmes traités. J'ose croire à ce titre que cette note de lecture vous passionnera tout en vous incitant à vous plonger dans l'oeuvre d'Ernst von Salomon.


Article paru sur Agoravox le 14 janvier 2008
1919, des décombres encore fumants de la déf…