Articles

Affichage des articles du octobre, 2008

A l’heure du parallélisme électoral

Chers visiteurs,

Je continue à exhumer mes anciens articles Agoravoxiens. Celui d'aujourd'hui est passé totalement inaperçu lors de sa publication à l'époque, probablement trop atypique et trop théorique. Pourtant, et alors que la commission Balladur planchait sur la réforme des institutions, je défendis un principe assez audacieux en matière de parallélisme des formes. Et ce sans parti pris aucun.

Cela fit chou blanc comme l'on dit au vu du nombre de visiteurs et de commentateurs (ces derniers ayant été fort heureusement de bonne qualité). Néanmoins, et postérieurement à la publication de celui-ci, je ne tiens aucunement à le rabaisser du fait de ce manque de réactions : la raison tenant moins à une forme d'ego blessé ou à un manque d'objectivisme quant à la qualité intrinsèque de mes propres rédactions qu'à ce que les propos développés demeurent une base de réflexion valable pour le futur et dont je me servirai ultérieurement en l'étoffant. En vous…

Le grand effroi économique

A l’heure où en Europe subit les répliques sismiques de la crise financière n’en finissant pas de secouer les Etats-Unis, l’on peut d’ores et déjà craindre que 2008 lèguera à 2009 un bilan catastrophique où les instituts de crédit auront démontré qu’ils n’étaient que des colosses d’argile dont les actifs ont été trop souvent inconséquemment et impunément manipulés.

Indépassable dogme érigé en vérité suprême par ses thuriféraires, le libéralisme économique [1] prône la dérégulation des marchés en laissant s’effectuer le jeu de l’offre et de la demande. Une telle orientation économique ne peut se faire qu’en limitant au possible toute intervention de l’Etat, notamment dans ses orientations sociales dont le principal défaut selon les libéraux serait d'être un vecteur d'inflation trop conséquent et dommageable pour l'économie.
Le souci c’est que les règles du jeu sont rarement appliquées : ainsi qu’en est-il de la fameuse concurrence libre, loyale et non faussée ?
Dans les fa…

Plaidoyer jusqu'au bout de la lame

Image
Chers visiteurs,

Je poursuis la publication d'articles initialement parus sur Agoravox et qui seront désormais aussi en ligne sur ce blog.
Ce billet sur l'escrime est un petit plaisir que je me suis offert voici un an. Je n'escomptais pas vraiment rendre ce sport de combat plus populaire que par le passé mais simplement offrir un modeste témoignage quant au plaisir que l'on éprouve quant à la pratique et au visionnage de celui-ci. D'autant que nombre de Français s'illustrèrent au premier plan dans cette activité. Y compris lors des derniers J.O. où les équipes Françaises masculines en épée et sabre rapportèrent de l'or.
Petite plongée dans un sport méconnu...

Article paru sur Agoravox le 9 octobre 2007
Ils ont gravi les marches de la gloire et ont vaincu leurs plus redoutables adversaires en se sortant les tripes. Encore un article sur nos fiers-à-bras ayant surmonté la montagne néo-zélandaise ? Que nenni ! Il s’agit de la récente victoire de nos escrimeurs…