Kung Fury : condensé cinématographique du meilleur et du pire des années 1980

Afin de clore la période estivale sur une touche légère, je souhaiterais vous faire partager une découverte, une pépite issue directement de la geek culture.

Tout est parti d'une campagne de financement participatif en 2013 [1] initiée par le suédois David Sandberg à la tête d'une société de production nommée Laser Unicorns : une entité flairant bon les années 1980 où le laser disc était perçu comme la prochaine révolution informatique. Quant à la licorne, elle était un animal chronique dans les séries, films et dessins animés en cette même période. 

Les 200 000 $ nécessaires pour l'achèvement de la production furent largement dépassés puisque 630 019 $ furent récoltés au terme de la levée de fonds, permettant de la sorte d'améliorer les effets spéciaux et l'ambiance sonore. Deux ans plus tard, le métrage était bouclé et diffusé (avec une sortie sur support physique Blu-Ray), David Sandberg respectant ses engagements au contraire d'autres porteurs de projet peu scrupuleux ou incapables.

Pour le reste et pour le plaisir des aficionados, un maximum de clichés cinématographiques des années 1980 furent insérés dans ce court métrage d'une demi-heure. La musique synthwave enrobant le tout d'un charme suranné dont on ne se lasse pas.

Salle d'arcade, ghetto blaster, bolide aux formes anguleuses, dinosaures, figures de karaté, panorama floridien, accessoire Nintendo etc. Tout y passe pour un défilé kaléidoscopique où la figure principale est campée par David Sandberg lui même où l'on peut y reconnaître une fusion de Van Damme (Bloodsport) et de Ralph Macchio (Karaté Kid). 

Il ne faut aucunement chercher une logique dans le fil scénaristique, juste savourer l'hommage à toute une période riche en créativité dans nombre de domaines, avec des fortunes aussi diverses que la qualité hautement fluctuante des productions d'époque. De tout ce fatras sortira des perles indémodables : Retour vers le futur ; Blade Runner ; Terminator ; Les Goonies ; Commando ; E.T. l'extra-terrestre ; Mission ; Bloodsport ; Indiana Jones : les aventuriers de l'arche perdue ; Platoon ; Scarface ; Les Blues Brothers ; Aliens ; Out of Africa ; Karaté Kid ; Ghostbusters ; Ran et tant d'autres...

Bon retour vers le futur, et plus précisément à Miami, en 1985.



À la suite de cette vidéo, je vous invite à vous rendre sur le site de la chaîne franco-allemande ARTE afin de prendre connaissance d'une excellente analyse consacrée aux sources et références à Kung Fury. Vous y dénicherez nombre d'éléments qui auraient pu échapper à votre sagacité.

Juste un élément complémentaire au ton assez ironique : depuis mai 2018, une série américaine nommé Cobra Kai (une fois encore, le cobra animal fétiche du héros de Kung Fury) reprend l'intrigue de Karaté Kid avec les mêmes acteurs... 34 ans après les évènements. Et le plus fascinant, c'est que la sauce prend. Revoir de préférence le film originel pour mieux apprécier cette mini-série.



Commentaires