jeudi 27 février 2014

Lectures cyber du moment et annonces à venir


Blogue passablement ralenti ces dernières semaines, mais pas en abandon pour autant. Du travail d'analyse, des conférences et beaucoup d'écriture m'ont tenu éloigné de celui-ci.
Cependant, cette activité prépare des annonces imminentes que je divulguerai courant de semaine prochaine à la fois sur le monde du cyberespace et sur la géopolitique.

En attendant, permettez-moi de vous recommander chaleureusement deux ouvrages de qualité que toute personne intéressée par les questions liées au cyber se doit de prendre connaissance. D'autant qu'ils comblent un manque manifeste dans le domaine et qui prouvent que les esprits français ne sont pas en reste dans leur réflexion et analyse des mouvements et mutations de ce nouvel espace stratégique.

Le premier est Attention : Cyber! Vers le combat cyber-électronique, paru chez Economica par les auteurs Aymeric Bonnemaison et Stéphane Dossé que les lecteurs d'Alliance GéoStratégique connaissent fort bien.

Les télécommunications puis l’informatique ont révolutionné les sociétés humaines et l’art de la guerre depuis deux siècles. La conflictualité dans le cyberespace n’est que la dernière évolution d’une longue succession de combats dans, pour et contre les réseaux. Le cyber s’impose actuellement comme un cinquième milieu de confrontation, après la terre, la mer, l’air et l’espace. Sans changer la nature de la guerre, il oblige parfois à penser autrement l’engagement des forces et permet d’agir différemment.
Cet ouvrage dépasse les vulgarisations ou les théories hors-sol, hors-temps et hors pratique opérationnelle qui fleurissent dans les littératures stratégique et technique récentes. Il propose une description synthétique du combat cyber-électronique contemporain, avec une mise en perspective historique et prospective concrète. Ce combat ne permet pas à lui seul de gagner la guerre mais dès maintenant, perdre dans le cyber, c’est perdre tout court ! C’est cela que les auteurs vous proposent de découvrir.


Le second est le grand gagnant du prix du livre cyber 2014 décerné par le FIC fin janvier : Cybertactique, conduire la guerre numérique de Bertrand Boyer. Auteur de chez Nuvis, déjà remarqué pour son Cyberstratégie, l'art numérique de la guerre salué par la critique. Deux ouvrages parus dans la collection Cyberespace et cyberdéfense dirigée par Nicolas Arpagian au même titre que La cyberstratégie russe.

Que l'on évoque l'opération Olympic Cames, les programmes de surveillance des communications électroniques (PRISM) ou les campagnes d'espionnage massif attribuées à la Chine, plus aucun décideur ne peut aujourd'hui s'affranchir d'une étude du sujet ni même d'une évaluation de ses conséquences dans la conduite des affaires du monde.
L'auteur revient alors sur les aspects théoriques de la tactique générale pour les confronter au monde numérique, il en tire des conclusions découlant des principes stratégiques appliqués au cyberespace puis nous entraine dans le cœur des opérations. Décrivant des modalités de la tactique numérique en présentant des modèles offensifs et défensifs, l'ouvrage explore également le concept d'insurrection numérique. Les évolutions récentes des outils offensifs sont mises en perspectives sans rebuter les moins technophiles. Une dernière partie étudie l'impact du cyberespace sur différentes fonctions telles que le commandement et le management, le processus décisionnel, et le renseignement. Privilégiant une approche pluridisciplinaire où géopolitique, technique, tactique et histoire se mêlent, l'ouvrage vient enrichir le courant naissant d'une école française de cyberstratégie.
Véritable guide à l'usage du décideur confronté à la conflictualité numérique, ce livre pose les bases d'une «tactique» adaptée au cyberespace.


Aucun commentaire: