jeudi 10 novembre 2011

Colloque Cyberstratégie du 29 novembre : un nouveau domaine de la pensée stratégique

3 et 6 juin 1980, une centaine de B-52 équipés d’armes nucléaires, prêts à décoller immédiatement, sont en alerte pour riposter à une attaque nucléaire soviétique… factice liée à un bug informatique. En 2008, les satellites d'observation Landsat-7 Earth et Terra AM-1 auraient été piratés pendant plusieurs minutes. Les exemples de Stuxnet contre les centrifugeuses iraniennes, des prodromes des combats entre la Russie et la Géorgie (2008), ou la récente Nitro Attacks, contre 29 entreprises de l'industrie chimique et 19 de défense, viennent rapidement à l'esprit.

Ces évènements ne sont pas isolés et, si hier la menace provenait presque uniquement de mauvais fonctionnement informatique, aujourd’hui l’interconnexion des réseaux et des pratiques malveillantes permettent d’envisager, depuis au moins deux décennies, une conflictualité accrue, armée ou non, dans le cyberespace. C’est pourquoi, après l'importante London cyberconference (1er et 2 novembre 2011), le Centre de Recherche des écoles de Coëtquidan et AGS ont décidé d’organiser un colloque, le 29 novembre 2011, sur la cyberstratégie (inscription).

Le colloque se propose de réfléchir à la réalité et aux fondements possibles d’une pensée cyberstratégique.
Il doit permettre d’alimenter la réflexion conceptuelle et doctrinale dans un domaine émergent qui présente des points communs mais aussi des dissemblances certaines avec d’autres domaines stratégiques qui se sont structurés progressivement au 20e siècle : stratégie aérienne, stratégie nucléaire.
Il fait suite à l’ouvrage publié par AGS sur la cyberstratégie et souhaite jouer un rôle séminal, clarifiant les concepts fondamentaux tout en contribuant à rassembler une « communauté cyber » existante mais dispersée.

Programme
Accueil : 8h30
Ouverture : Ronan Douaré (CREC)

Introduction (8h45) : François-Bernard Huyghe (bio) / Général Marc Watin-Augouard (bio), préfacier du cahier « Stratégies dans le cyberespace ».

Matinée : Penser stratégiquement la cyberguerre
Table ronde n° 1 : Un champ stratégique à délimiter (9h00-10h45 dont le débat)
Président de TR : Philippe Wolf
Une sémantique à qualifier : cybersécurité, cyberguerre, cyberdéfense, cybersécurité… Stanislas de Maupéou
Quels principes stratégiques fondamentaux ? O. Kempf
Cadre juridique de la cyberdéfense, Barbara Louis-Sydney
« Cyberwar » : peut-on réellement parler de « guerre » dans le cyberespace ? Stéphane Dossé
Table ronde n° 2 : Principes et modèles (11h00-12h45 dont le débat)
Président de TR : GDI (2S) Vincent Desportes
La cyber à la recherche d’un modèle stratégique : Dissuasion ? Guerre aérienne ? Asymétrie ? Stratégie indirecte ? Joseph Henrotin
Cyberpostures comparées : Guillaume Tissier
La dissuasion nucléaire est-elle un modèle stratégique transposable au cyberespace ? Alain Esterle


Déjeuner : 12h45 à 14h00 : restauration possible au mess de l’école militaire.


Après-midi : Penser opérationnellement la cyberguerre
Table ronde n° 3 : La « cyber » dans les opérations militaires (14h00-15h45 dont le débat)
Président de TR : Col Jean-Luc Lefèbvre
Cyber, opérations d’information, influence : Col François Chauvancy
Règles d'engagements, risques et réseaux : Charles Bwele
Vers le « combat cyberélectronique » ? Col. Aymeric Bonnemaison
Analyse des cyberconflits récents : Laurence Ifrah
Table ronde n° 4 : La cyber dans le domaine diplomatico-stratégique (16h00-17h45 dont le débat)
Président de TR : Alain Esterle
Espace ouvert et souveraineté numérique : y a-t-il des frontières dans le cyberespace ? Eric Hazane
Qui franchira le Rubicon le premier? : Bertrand Boyer
Cyber et maîtrise des armements : Christian Daviot


Conclusion (17h45 à 18h00) : AGS
*
Inscription : cliquer ici
Contact : cyber.ags.crec@gmail.com
En attendant le colloque, découvrez Stratégie dans le cyberespace et venez en parler lors du café stratégique du 10 novembre 2011.



Aucun commentaire: