mardi 8 mars 2011

8 Mars, journée de la femme : regard sur une dame au coeur de la cybercriminalité


En cette journée internationale de la femme, et dans le cadre cyber, il apparaissait opportun de dresser un focus sur Valérie Maldonado, commissaire divisionnaire responsable de l'OCLCTIC , l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication. Comme le précise le décret n°2000-405,
  • L'office a pour domaine de compétence les infractions spécifiques à la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication.
  • L'office est chargé :
    1° D'animer et de coordonner, au niveau national, la mise en oeuvre opérationnelle de la lutte contre les auteurs et complices d'infractions spécifiques à la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication;
    2° De procéder, à la demande de l'autorité judiciaire, à tous actes d'enquête et de travaux techniques d'investigations en assistance aux services chargés d'enquêtes de police judiciaire sur les infractions dont la commission est facilitée par ou liée à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication, sans préjudice de la compétence des autres offices centraux de police judiciaire ;
    3° D'apporter assistance aux services de la police nationale, de la gendarmerie nationale, de la direction générale des douanes et droits indirects, de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes et de tout autre service, en cas d'infractions visées à l'alinéa 2 de l'article 2, quant ils en font la demande. Cette assistance ne dessaisit pas les services demandeurs ;
    4° D'intervenir d'initiative, avec l'accord de l'autorité judiciaire saisie, chaque fois que les circonstances l'exigent, pour s'informer sur place des faits relatifs aux investigations conduites.

    La quarantaine, blonde, élégante, la poignée de main et le sourire francs, Valérie Maldonado met instantanément son interlocuteur à l’aise. Son accent et les deux posters du Puy-de-Dôme accrochés aux murs de son bureau trahissent ses origines auvergnates. Elle a sous ses ordres une soixantaine de personnes, policiers et gendarmes.
    ...
    L’inventivité des hackers l’étonne et la fascine. Elle parle de la psychologie de ces génies passionnés d’informatique qui, par défi, appliquent des idéologies anarchistes. Elle nous montre une photo du masque du héros de V pour Vendetta, le film auquel se réfère le collectif Anonymous.


    Je vous invite à lire le compte-rendu intégral en ligne sur Regards sur le numérique.
  • Aucun commentaire: