lundi 6 décembre 2010

Le Grand Duc, hommage à l'Uhu He 219


Le 24 novembre dernier est sorti le dernier épisode d'une bande-dessinée de grande qualité : Le Grand Duc. Un dessin dynamique pour appuyer un scénario l'étant tout autant.
Deux destins de pilotes d'aviation pendant la deuxième guerre mondiale, lui Adolf Wulf, un Allemand au talent exceptionnel de chasseur mais dégoûté par le régime nazi, elle Lilya Litvasky (étonnant tout de même cette absence de déclinaison du patronyme en version féminine) une Russe révulsée par l'invasion de sa terre par les forces Allemandes ne faisant guère dans le détail.
Si l'on peut reprocher au sein de ce roman graphique des personnages par trop caricaturaux dans leurs descriptions et actes, ces derniers n'en demeurent pas moins très attachants et l'on se plaît à parcourir chaque page du fait de ce style si vigoureux. Au contraire de certaines productions contemporaines, le trait est léché et agencé avec à-propos pour éviter une lecture fastidieuse.

Le site de l'auteur, Romain Hugault. Où ce dernier se présente et répond à quelques commentaires.
Pour information, et du fait de la clôture de ladite série, il est proposé les trois tomes d'un seul bloc au sein d'un coffret. Une façon d'acquérir l'ensemble de la collection en une seule fois et de rendre hommage à cet illustrateur ainsi qu'à son scénariste, Yann.

Et puis, comment ne pas évoquer par grâce à cette sortie ce superbe appareil qu'était le Uhu Heinkel 219? Le chasseur de nuit le plus performant de tout le second conflit mondial, et ce en dépit des réticences et retards imposés par les autorités peu enclines à laisser le programme prendre un réel essort (ou envol dans le cas présent).

1 commentaire:

Stéphane Mantoux. a dit…

Tout à fait d'accord, si le contenu peut être quelque peu caricatural -le gentil pilote allemand taciturne,la vaillante pilote soviétique-, le dessin est sublime et les appareils vraiment de toute beauté.

Un must du genre.

A bientôt.