vendredi 16 juillet 2010

Alexandre, Grand Prince de Novgorod devant l'éternel


Lors d'un précédent billet, j'avais attiré votre attention, chers visiteurs, sur un ludiciel de tactique médiévale très élaborée et en provenance directe de Russie : XIII Century : Death or Glory. En particulier sa version gold qui permettait de reproduire les exploits du Prince de Pskov, Dovmont.

Unicorn a décidé de sortir une nouvelle gamme de produits intitulée Real Warfare en se servant du moteur de XIII Century. Et le premier épisode est sobrement intitulé 1242. Tous ceux qui ont un minimum de culture historique liée au monde Russe auront reconnu l'épisode mis en scène cinématographique par le talentueux Eisenstein : la victoire d'Alexandre Nevski sur le lac Peïpous (les Russes l'appelant plutôt lac Pskovo-Tchoude, Чудско-Псковское озеро). Pour autant, cet épisode n'est que l'une des batailles du grand prince disponibles au sein de ce module autonome (on dit stand alone en bon anglois) qui outre les apports de la version gold du précédent opus en profite pour apporter quelques améliorations au demeurant cosmétiques.
Comme d'habitude, c'est une campagne linéaire qui vous sera proposée mais avec un souci de la précision historique, tant sur les unités que sur la topographie. Du reste, l'éditeur et le générateur aléatoire de cartes sont toujours de la partie, idéal pour renouveler l'expérience et le plaisir de jeu. Mais avant de s'y abandonner, les huit batailles sauront tenir en haleine le joueur chevronné, ne serait-ce que parce que le programme gère aussi la prise autonome de décision de certaines unités pouvant parfois remettre en cause l'issue d'un affrontement.
Une opportunité ludique bien appréciable de revivre une période mouvementée où les Rus' du nord se battirent avec acharnement sur plusieurs fronts pour sauvegarder leur indépendance.

En outre, je tiens à vous faire part d'un film sur ce grand prince axé sur sa première grande bataille qui lui donnera ce faisant le nom passé à la postérité de Nevski.
Le titre : Александр. Невская битва, sorti en 2008 et produit par Igor Kalenov (Игорь Каленов).
Le film mérite d'autant plus l'intérêt du spectateur qu'il revient sur un haut fait moins médiatisé que la victoire sur les Teutoniques, alors que fondamentalement un échec à cette bataille aurait signifié une amputation ou même la radiation totale du territoire de Novgorod tant le royaume de Suède était déterminé à annexer toutes les terres de FInlande et d'au-delà (du reste, la bataille de la Neva ne mettra pas vraiment fin à la rivalité Suédo-Novgorodienne qui se perpétuera jusqu'au siècle suivant, et prenant fin en 1323 avec le Traité de Nöteborg).
Un métrage loin d'avoir dans le montage les traits de génie de l'Alexandre Nevski d'Eisenstein mais bien rythmé et comme toujours avec les productions historiques Russes, ayant le bon goût de faire parler les protagonistes étrangers dans leur propre langue, n'en rajoutant que davantage au réalisme.


Aucun commentaire: