lundi 10 mai 2010

Toute la Hanse en images


Curiosité du net comme il en existe dans ses replis les mieux cachés, voici un site des plus originaux et didactique puisqu'il propose de faire le tour de l'ancien réseau commercial de l'Europe du Nord à travers... des cartes postales...
Une manière somme toute agréable et incitative au voyage permettant de se remémorer combien cette alliance a façonné la richesse de nombreuses villes de cette zone géographique avant que la fermeture du comptoir de Novgorod par Moscou puis celui de Londres par protectionnisme n'amorce son déclin irréversible.

En complément, n'hésitez pas à lire (ou à relire) ma note sur Klaus Störtebecker qui se révéla être l'une des pires nuisances à laquelle La Hanse à sa grande époque eut à faire face.

Hansestadt

Pour les férus de simulation économique sur PC, il existe une possibilité de se replonger virtuellement dans le faste des grandes compagnies du nord de l'Europe à travers Patrician III: Rise of the Hanse. Un ludiciel très sobre (ne cherchez pas la fioriture graphique ou sonore) mais particulièrement poussé dans ses mécanismes de jeu et développé par Ascaron, une société Allemande (ce qui ne s'invente pas). Attention, simulation éminemment sérieuse, réservée à ceux qui n'ont pas peur d'affronter des tableaux de chiffres à longueur de jeu.



Et si l'envie vous prenait de vous replonger de manière plus conventionnelle et littéraire au sein de cette épopée des réseaux marchands sillonnant l'Europe médiévale, alors je ne saurais que trop vous conseiller ce monumental ouvrage de Jean Favier : De l'or et des épices : naissance de l'homme d'affaires au Moyen-Âge.



Enfin, sachez que la Hanse n'est pas morte, ressuscitée au contraire dans les années 80 et ayant bénéficié d'un regain d'intérêt consécutif à l'effondrement de l'Union Soviétique. En 2009 eurent lieu les jours hanséatiques à Veliky Novgorod, et en 2010 ces derniers se dérouleront à Pärnu/Pernau en Estonie.
Le site officiel de la nouvelle Hanse (versions Allemande/Anglaise)

Aucun commentaire: