jeudi 15 avril 2010

On n'a toujours pas retrouvé l'Octobre Rouge



C'est à la suite d'un très bon article de Stéphane Mantoux paru sur Alliance GéoStratégique, faisant référence à Tom Clancy, que j'ai décidé de me replonger dans le visionnage d'Octobre Rouge (ou plutôt The Hunt for Red October en version originale) tiré de l'oeuvre éponyme dudit romancier Américain. La version DVD étant disponible pour une dizaine d'euros, bien que malheureusement totalement dépourvue de bonus.et c'est en cela l'aspect le plus regrettable sur un tel support. Sur le contenu en lui même, c'est un vrai régal de retrouver Sean Connery campant un magistral officier de la marine soviétique aux dialogues difficilement compréhensibles puisque le russe coupé à l'accent écossais donne un phrasé très exotique mais peu intelligible.

Ce petit bijou de John McTiernan a très bien vieilli et permet, malgré l'outrancièreté du propos (en pleine guerre froide le passage à l'Ouest d'un commandant de sous-marin nucléaire lanceur d'engins avec ses officiers), de profiter d'un plus qu'agréable moment tout en se remémorant ce passé guère si lointain où le monde pouvait être expliqué grossièrement par une grille de lecture bipolaire. S'il ne saurait prétendre être un objet d'analyse géopolitique crédible, le métrage n'en conserve pas moins un substrat suscitant l'intérêt quant au grand jeu politico-militaire que se jouait voici encore 20 ans l'Union Soviétique et les Etats-Unis d'Amérique.

En outre, la pensée la plus profonde de ce film très orienté action est énoncée gravement par Sean Connery himself où il évoque cette guerre sous-marine sans relâche, ses héros inconnus et l'absence de toute plaque commémorative dans les hauts-fonds quant aux souvenirs de leurs actes. Que l'on songe aux expériences malheureuses du K-19 ou du K-141 pour n'évoquer que la seule marine russo-soviétique pour prendre toute la mesure des sacrifices de ce combat des profondeurs. 

2 commentaires:

Stéphane Mantoux a dit…

Merci !

Très bon film, Octobre Rouge...

ArnaudH a dit…

Excellente la b.o. (de très bons souvenirs), merci ;-)