vendredi 19 mars 2010

Le premier Président électronique Russe


Dmitri Medvedev très souvent présenté à ses débuts et dans les magazines occidentaux comme une simple et falotte marionnette de l'ancien Président Vladimir Poutine assure de plus en plus sa présence et sa singularité à son poste actuel. De ses discours très léchés comme Россия, вперед! à ses admonestations aux gouverneurs en place, le ton Medvedev pour différent qu'il soit de son prédécesseur n'en constitue pas moins une certaine continuité dans la volonté de perpétuer le redressement Russe et de modernisation socio-économique.

L'une des facettes les plus intéressantes du personnage est son attachement au vecteur communicationnel, et prioritairement par le réseau Internet.
Le quotidien Le Figaro ne s'y étant pas trompé puisqu'il lui a consacré un article très révélateur, morceaux choisis :
Dmitri Medvedev a été pris dans la toile en octobre 2008, quand le site du Kremlin accueillit son vidéo-blog, où les visiteurs avaient la possibilité de laisser des commentaires sur les vidéos qu’il postait. Peu après, le chef d’État s’inscrivait sur livejournal.com [Live Journal, la plus importante plateforme de Russie, avec plus d’un million d’utilisateurs, NDLR]...
Medvedev lui-même consacre beaucoup de temps à la lecture des blogs, dans lesquels il découvre ce qu’on ne montrera jamais à la télévision. Il ne manque pas d’affirmer qu’il utilise son journal en ligne comme source d’information sur ce qui se passe vraiment sur place...
Medvedev voudrait que les fonctionnaires utilisent eux aussi LJ comme une source d’information. Lors d’une réunion du Conseil d’État, en décembre dernier, le président avait même menacé de licenciement les récalcitrants à la connexion...

Aucun commentaire: