jeudi 19 novembre 2009

Point sur le cyber-activisme


Chers visiteurs, 

Je me permets de relayer ici un article d'Agoravox que j'ai trouvé particulièrement synthétique sur la façon dont Internet bouleverse les moyens d'influence de l'opinion. L'auteur, sous le pseudonyme de Keider, énonce avec justesse certaines observations qu'il est utile de reprendre ici sous forme d'extraits concernant le cyber-activisme. On reste un peu sur sa faim il est vrai au sortir de l'article, cependant l'on ne peut éluder son principal mérite, à savoir d'avoir une vision plus claire quant au sujet.

Mais depuis une décennie environ, un nouveau média s’est répandu dans les foyers des nord-américains et à travers le monde : l’internet. Cette nouvelle invention, plus interactive que tous les moyens de communication précédents, allait vite être assaillie par une nouvelle race de personnes impliquées socialement et politiquement : les cyber-citoyens...

En effet, les chaînes de courriels, les sites web et les différents blogs et forums de discussion sont des moyens peu coûteux pour se faire connaître, nous ou notre cause, à travers le monde. Les cyber-citoyens les plus convaincus peuvent donc faire avancer leur cause à peu de frais sur toute la planète...

En effet, les extrémistes religieux, les férus de politique et autres qui ont de bonnes bases en programmation web ont déjà à maintes reprises utilisé leurs compétences à des fins purement politiques : c’est ce qu’on appelle du hacktivisme (portemanteau de « Hack » et activisme). Heureusement, tous ne vont pas jusqu’à ces extrémités et certains se limitent aux bombardements google comme façon de protester. Cette technique, qui utilise un des défauts de l’algorithme de google qui classe les pages lors d’une recherche, a permis à de nombreux groupes de bloggeurs de faire ressortir des pages personnalisées pour certains mots clé...

Aucun commentaire: