mardi 26 mai 2009

Facebook prend l'accent russe


Le nom de Digital Sky Technologies vous est-il connu? Mmmm... Semblerait-il que non. Et celui de Facebook? Ah oui apparemment c'est déjà plus populaire, tant il est vrai que ce site communautaire bénéficiant du label 2.0 disposerait d'un contingent de 200 millions d'utilisateurs actifs (chiffres fournis par la société elle-même, difficilement vérifiables de facto et qui plus est englobant potentiellement des utilisateurs à l'activité mono-annuelle). Il faudra désormais faire le lien entre les deux après l'annonce récente de l'investissement de poids du premier au sein du second.
Car 200 millions de dollars pour une entrée fracassante à hauteur de 1,96% du capital et notoirement en période de crise, c'est assez remarquable. Autre déclaration toute aussi tonitruante : le dévoilement d'un plan de 100 millions de dollars prévu cet été aux fins de racheter de nombreuses actions et d'asseoir encore davantage la présence de DST au sein de l'actionnariat.

Pour plus d'informations sur cette entité Russe, le site officiel devrait vous permettre de mieux appréhender ce nouveau venu.

Sachez tout de même que Facebook n'est pas le site communautaire Russe le plus populaire, lui dame en effet le pion ВКонтакте.ру / Vkontakte.ru. Service de mise en relation appartenant à... Digital Sky Technologies!

La source officielle sur le site de Facebook : ICI.
Facebook today announced that Digital Sky Technologies (DST), one of the leading internet investment groups globally with significant stakes in Eastern European and Russian internet businesses, has made a $200 million investment in Facebook in exchange for preferred stock, representing a 1.96 percent equity stake at a $10 billion valuation.

De toute cette agitation on peut en retenir plusieurs conjectures :
  • La Russie est active sur le front des NTIC et par l'un de ses poids lourds du secteur, vient de se permettre de prendre une part significative au sein d'une compagnie fortement valorisée (10 milliards de dollars).
  • DST met le doigt sur un outil agrégateur de données personnelles d'étendue mondiale et participera aux conseils d'administration de Facebook, autant dire que c'est là un coup d'éclat réussi de la part de cette société de droit Russe qui était pour l'heure restée très concentrée sur le marché domestique et de celui du proche étranger.

Aucun commentaire: