jeudi 26 février 2009

Au diable Staline, vive les mariés!


Répondant à l'appel pressant de M. Luc Besson, je me suis précipité récemment dans une salle de cinéma afin de faire repartir les chiffres de fréquentation des salles à la hausse (on me souffle dans l'oreillette que non finalement l'affluence est en hausse depuis un an selon le CNC, ah... M. Besson semblerait en être le dernier au courant). Quoiqu'il en soit pas pour visionner Taxi 4 (le masochisme ne faisant pas partie de mes inclinations personnelles) mais un film Roumain : Au diable Staline, vive les mariés!

Cette comédie prenant pour prétexte de départ la visite d'une équipe de tournage dans une zone industrielle construite sur le site d'un ancien village va dévier rapidement sur la vie de cette communauté au lendemain de la seconde guerre mondiale, en 1953 pour être exact. Même la lourde main soviétique semble encore loin des préoccupations de ce lieu où le mariage prochain d'Ana et Iancu mobilise l'intégralité des acteurs pour préparer les festivités. Sauf qu'arrive l'impromptue nouvelle de la mort de Staline, et en reconnaissance du peuple Roumain envers le petit père des peuples, il est décidé un deuil national d'une semaine. Véritable réduit à l'esprit quasi-gaulois, le village ne va pas s'en laisser compter pour tout de même célébrer les épousailles des deux tourtereaux.

Je ne saurais que trop vous encourager à aller visionner ce film qui est d'une incroyable maîtrise technique comme d'une réussite certaine sur le plan scénaristique. Un petit bijou qui fait aimer le cinéma, pas moins. Félicitations aux réalisateurs Horatiu Malaele et Vlad Paunescu qui offrent aux spectateurs une des plus belles compositions cinématographiques de ces derniers mois.

Quelle dithyrambe me ferez-vous remarquer, mais c'est un véritable coup de coeur que j'ai eu et cela ne m'arrive que très rarement.

Aucun commentaire: